La Ville de Marseille a lancé un appel à projets public pour l’animation de la salle de concert du cours Julien durant les 5 prochaines années. L’actuel gérant espère poursuivre l’aventure, mais il fait face à des candidatures de poids.

Depuis son inauguration en 1984, l’Espace Julien, salle de concert du centre-ville de Marseille, a vu défiler des milliers d’artistes locaux comme internationaux autour d’une programmation éclectique. La mairie a décidé de remettre en jeu la gestion de l’équipement culturel municipal. Elle a lancé un appel à projets et propose une convention d’occupation de 5 ans à partir de janvier 2023.

L’association Teknicité culture et développement, que préside Éric Di Meco, ancien joueur de l’OM, anime le lieu depuis 20 ans. Or, « il n’y a eu aucun appel d’offres sur toute cette durée », selon l’adjoint à la culture de la Ville, Jean-Marc Coppola. « La Chambre régionale des comptes nous a alerté sur les conditions d’attribution ». Pour « sécuriser la situation » l’élu explique avoir signé une convention de gré à gré en 2020 avec l’opérateur culturel du lieu. Elle se termine le 31 décembre.

« Nous étions dans l’illégalité la plus totale », estime-t-il, sans omettre de pointer un héritage de l’ancienne municipalité. Et de poursuivre : « la Ville touche un loyer de 600 euros par an et attribue une subvention de 500 000 euros, sans cahier des charges ». L’appel à projets prévoit toutefois la possibilité d’une mise à disposition gratuite du local. Pour cela, le document évoque une potentielle subvention correspondant au montant estimé du loyer, soit 137 000 euros par an.

concert, Un match disputé pour reprendre la direction de l’Espace Julien à Marseille, Made in Marseille
La grande salle de l’espace Julien compte une jauge de 1000 personnes debout et 600 personnes assises

« Notre candidature est en béton »

Pour le reste, « l’appel à projets est compliqué, sans véritable cahier des charges », estime Christian Arcamone, qui dirige aujourd’hui l’Espace Julien. « Et on ne connaît pas le budget. Il faut tout imaginer ». Par ailleurs, il réfute tout manquement à la légalité durant l’occupation du site par sa structure. « Il y a eu 2 délégations de service public sur les 20 dernières années. Et dernièrement, la convention de gré à gré avec la Ville, comme beaucoup de lieux culturels ».

Teknicité culture et développement candidate à sa succession pour poursuivre l’aventure musicale sur le cours Julien. « Nous proposons un projet nouveau, avec renouvellement de l’équipe. Nous avons bien travaillé. Notre candidature est en béton. On est confiant », explique le directeur.

La salle de concert attire des acteurs de poids

Mais d’autres prétendants sont dans la course. Christian Arcamone les a vu défiler lors de visites. Il s’agit d’acteurs culturels connus du territoire et des concurrents de poids, dont le nom ne peu-être divulguer à ce stade de la procédure, les candidatures étant soumis aux vérifications d’usages. Mais le match s’annonce serré pour prendre les rênes de l’Espace Julien. Rendez-vous fin septembre pour connaître le gagnant.

concert, Un match disputé pour reprendre la direction de l’Espace Julien à Marseille, Made in Marseille
L’Espace Julien

————————————–

Comme le prolifique Mehdi Haddjeri, directeur de la salle de concert des quartiers Nord, le Nomad’Café, fondateur du festival pour les enfants Babel Minots, et chanteur guitariste du groupe Temenik Electric.

Il faudra également compter sur une autre candidature de taille : la coopérative Grand bonheur. Elle regroupe 10 structures qui œuvrent depuis des décennies pour promouvoir la musique à Marseille. On y retrouve, entre autres, le label Internexterne (Fred Nevché, Nasser, Martin Mey), le festival Avec le temps, ou encore Limitrophe production (French 79, Kokoko!).

C’est dire si le match s’annonce serré pour prendre les rênes de l’Espace Julien. Rendez-vous fin septembre pour connaître le gagnant.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !