Une mosaïque a été réalisée par des jeunes en réinsertion au sein de la résidence du Chemin de fer (4e) dans le cadre d’un projet associatif à l’initiative de 13 Habitat et l’association Tapaj.

Gilet jaune floqué au nom de l’association de réinsertion Tapaj (Travail Alternatif Payé à la Journée), cinq jeunes s’appliquent à poser des mosaïques sur un banc de 22 mètres de long au sein de la résidence Chemin de fer.

Située dans le 4e arrondissement de Marseille, cet immeuble est géré par le bailleur social 13 Habitat qui mène une politique de lien social centrée sur l’amélioration du cadre de vie des habitants et plus particulièrement des jeunes.

Apprendre la valeur du travail

Depuis 2019, 13 Habitat et l’association Tapaj collaborent sur des chantiers d’embellissement de résidences. En l’espace de 4 ans, 14 chantiers ont été réalisés dans le cadre du projet. 70 jeunes ont pu travailler pour un total de 560 heures de travail collectif.

« Mon rôle c’est d’accompagner les jeunes des quartiers. On veut surtout leur apprendre la valeur du travail. Souvent, ils n’ont jamais travaillé, ils sont loin de l’école et de tout. Petit à petit, on essaye de les réinsérer par le travail et ça se passe très bien », se félicite Laurent, encadrant technique d’insertion pour Tapaj.

Engagée auprès des jeunes depuis maintenant 10 ans, l’association est implantée sur 62 territoires en France et compte près de 145 partenaires. Soutenue par l’État, son objectif est d’opérer une insertion professionnelle progressive ainsi qu’un accompagnement médico-social auprès des jeunes.

réinsertion, 13 Habitat et Tapaj s’allient pour la réinsertion des jeunes marseillais, Made in Marseille

Un levier vers un emploi durable

Pour le chantier de la résidence du Chemin de fer, cinq jeunes « tapajeurs » en réinsertion ont passé dix jours à confectionner les planches de mosaïques dans les locaux de l’association. Supervisés par la mosaïste professionnelle Paola Cervoni, ils se sont essayés à la réalisation du recouvrement d’un banc dans le parc de la résidence.

C’est grâce à l’un de ces chantiers qu’Elyamine Loutoufi, 23 ans, a pu retrouver le goût du travail « Quand j’ai commencé à travailler, j’ai créé une empreinte de pied en mosaïque. J’ai rencontré Paola et elle m’a repéré parce que je faisais du bon travail et surtout parce que je faisais de la création » se confie-t-il.

Elyamine est un modèle de réussite pour ce projet associatif : il a réussi à décrocher un emploi à la suite de la réalisation de ses missions. « J’ai rencontré Ely il y a deux ans. J’ai tout de suite remarqué qu’il avait une super découpe à la main des mosaïques. À partir de là, je l’ai vu très bien travailler, je l’ai recruté quelques mois après sur un gros chantier : il maîtrise la coupe et le dessin. On travaille ensemble depuis octobre 2021, je le renouvelle bientôt » annonce Paola.

réinsertion, 13 Habitat et Tapaj s’allient pour la réinsertion des jeunes marseillais, Made in Marseille

Développer ce projet dans tous les quartiers de Marseille

Avec 25 000 euros de budget par an, la collaboration entre 13 Habitat et Tapaj a un impact positif pour tous les concernés. Roselyne Torres, représentante de la Confédération nationale du logement dans la résidence Chemin de fer, se félicite de ce projet qui s’inscrit dans le temps : « Je suis enchantée par cette initiative. D’abord, ça va mettre de la couleur car ce banc était terne. Mais ça va surtout aider les jeunes, c’est formidable ! On devrait organiser beaucoup plus de chantiers de ce type ».

Les représentants de 13 Habitat dressent également un bilan positif de cette action qui profite aux locataires des résidences et qui remet le pied à l’étrier à des jeunes marseillais.

De son côté, la mosaïste Paola Cervoni est ravie de pouvoir transmettre aux jeunes un savoir-faire qui leur sera utile. « Mon objectif, c’est de développer ce genre de projets dans toutes les cités de Marseille, il y a de quoi faire. J’aimerai embellir les cités et emmener avec moi plusieurs jeunes comme je l’ai fait avec Ely ».

réinsertion, 13 Habitat et Tapaj s’allient pour la réinsertion des jeunes marseillais, Made in Marseille

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !