Un potager urbain a été installé sur le toit du centre commercial Prado Shopping. Il servira de support pédagogique pour une classe de CE1/CE2 de l’école voisine Cité Azoulay (8e).

Au-dessus des boutiques et restaurants du centre commercial Prado Shopping se trouve maintenant un jardin potager. Le 9 juin dernier, les élèves d’une classe de CE1/CE2 de l’école élémentaire Cité Azoulay (8e) ont aidé à installer 12 bacs et 6 vermicomposteurs sur le toit-terrasse de cet établissement, à deux pas du Stade Vélodrome et du rond-point du Prado.

Dès la rentrée de septembre, ce potager devrait devenir un support pédagogique à l’année pour les élèves. Une fois par mois, ceux-ci viendront participer à des ateliers autour de l’alimentation, de la biodiversité et du compostage des bio-déchets. Le tout animé par Noocity, une start-up spécialiste des potagers urbains basée au Portugal, à qui la direction du Prado Shopping a confié la mise en œuvre du projet.

potager, Un potager pédagogique s’installe sur le toit du centre commercial du Prado, Made in Marseille
Les élèves de CE1-CE2 de l’école élémentaire Cité Azoulay (8e) au potager du centre commercial Prado Shopping.

Découvrir la saisonnalité et les associations de plantes

« Même s’il y a déjà un peu de végétation, c’est un endroit qui est assez inerte, avec pas mal de béton et des graviers, explique Nicolas Bernard, grower chez Noocity. L’idée est justement de voir quel écosystème se crée en partant de quasiment rien, et en rajoutant un peu d’eau et de vivant. Pour moi, c’est un très bon support pédagogique, car cela permet de voir l’évolution au fur et à mesure en observant », ajoute-t-il.

Tomates, courgettes, aubergines, physalis, pastèques, concombres… les enfants ont semé de nombreux légumes de saison auxquels ils devraient bientôt pouvoir goûter. « Le but est qu’ils suivent le potager d’une année à l’autre afin de comprendre la saisonnalité et apprendre les associations de plantes, précise Nicolas Bernard. Il y aura vraiment un suivi avec les élèves pour qu’ils puissent voir le fruit de leur travail évoluer et récolter des légumes ».

Noocity a fourni des bacs spécifiquement pensés pour la culture en milieu urbain : munis d’un réservoir d’eau, ils doivent permettre de n’arroser les plants qu’une fois par semaine. Un entretien moindre pour ce potager exposé plein sud.

potager, Un potager pédagogique s’installe sur le toit du centre commercial du Prado, Made in Marseille

Vers des paniers de légumes « 100 % Prado » ?

Lancé à l’initiative du Prado Shopping, ce projet s’inscrit dans « une volonté d’améliorer l’ancrage local » du centre commercial, selon son directeur Jérémy Loffredo. « Nous avons d’abord commencé par végétaliser les murs et pas mal de points sur le toit, puis nous y avons installé des ruches, détaille-t-il. Pour aller plus loin, nous avons décidé de rendre cette végétalisation plus accessible aux gens : l’idée est donc venue de faire des potagers à vocation pédagogique à destination des enfants du quartier ».

À l’occasion d’une dernière session avant les vacances scolaires, les élèves devraient rencontrer l’apiculteur qui a installé les huit ruches sur le toit afin de comprendre « l’écosystème du lieu, et le lien entre les abeilles et les plantations ». Avant de revenir à la rentrée pour découvrir le changement de culture et les plantations d’automne.

Passée cette « phase d’expérimentation », la direction du centre envisage de doubler la quantité de jardinières d’ici l’année prochaine. « Et pourquoi pas, selon les récoltes, pouvoir offrir des paniers repas aux enfants de l’école, faire gagner des lots de légumes aux clients… ou encore fournir une partie des légumes aux restaurateurs », suggère Jérémy Loffredo.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !