60 jeunes Marseillais issus des quartiers prioritaires vont se mesurer à bord de 10 voiliers, dans une « régate olympique des minots ». Départ du Mucem le 22 juin, pour arriver au port du Frioul.

Dans le cadre de son projet « De la ville à la mer », labellisé Impact 2024, l’Union des centres sportifs de plein air (UCPA) organise avec 10 associations la « régate olympique des minots » pour des jeunes de 13 à 25 ans issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. 60 jeunes seront répartis en 10 équipages sur des voiliers différents et seront accompagnés par des skippers qualifiés.

Ils partiront du Mucem pour rallier le port du Frioul ce mercredi 22 juin à 13h. À l’arrivée, un village olympique accueillera la régate. Une cinquantaine de familles ont été invitées à se rendre sur le lieux pour participer à la création de ce village et à son animation.

« On a souhaité donner aux jeunes Marseillais des moyens de s’approprier les sports nautiques. Ces adolescents sont peu tournés vers la mer, alors qu’elle est si proche. La raison, c’est que beaucoup d’entre eux ne savent pas nager », déclare Hicham Torkmani, l’organisateur de la « régate olympique des minots ».

régate des minots, 60 minots des quartiers populaires vont s’affronter dans une régate olympique, Made in Marseille
© UCPA

Le contexte social dans les quartiers populaires marseillais et la situation des jeunes en particulier demeurent sensibles. Les possibilités de pratiques sportives, notamment nautiques, restent peu développées alors que Marseille sera la ville hôte des Jeux olympiques et paralympiques en 2024 et accueillera les épreuves de voile.

« Mettre en confiance les jeunes »

Les objectifs de l’UCPA et des acteurs éducatifs locaux, dans le cadre de la régate de ce 22 juin sont multiples. « Cette course a pour objectif d’éveiller les consciences aux valeurs d’entraide et à l’esprit d’équipe, de mettre en confiance les jeunes qui participent et de leur faire aimer les sports aquatiques, tout en s’amusant », explique l’organisateur.

Pour être prêts à naviguer, les jeunes sélectionnés ont eu droit à six séances d’entraînement de trois heures chacune. Elles étaient réparties sur six semaines, les mercredis et samedis précédant la régate.

régate des minots, 60 minots des quartiers populaires vont s’affronter dans une régate olympique, Made in Marseille
© Le Sel de la vie

12 jeunes migrants participeront à la régate

Parmi les participants, 12 jeunes migrants issus du dispositif FLE, un programme de remise à niveau, seront sur les bateaux pour représenter l’association Le Sel de la Vie.

« Ce sont des jeunes qui ont traversé la mer pour venir en France et ils n’en gardent pas un bon souvenir. Notre objectif, c’est de les réconcilier avec la mer, qu’ils se l’approprient et qu’ils arrêtent de s’autocensurer parce que le monde de la mer ne fait pas partie de leur quotidien. On veut ouvrir le champ des possibles », détaille Salim Grabsi, président de l’association Le Sel de la Vie.

Tous les participants recevront une récompense en fin d’épreuve ainsi qu’une collation équilibrée.

Informations pratiques sur l’événement

  • Départ de la régate à 13h depuis le quai du Mucem à Marseille
  • Arrivée aux environs de 16h30 au site UCPA des îles du Frioul
  • Village olympique et engagement de 16h45 à 17h45
  • 17h45 : remise des récompenses et d’une collation
  • 19h : retour à Marseille en navette
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !