Deux Marseillaises ont décidé de revisiter le fameux petit gâteau traditionnel aux œufs en forme de coquillage en créant la « Madeleine Masquée ». Disponible en livraison et dans plusieurs épiceries et restaurants, le dessert fait sensation dans la cité phocéenne.

Elles sont démasquées ! Derrière « La Madeleine Masquée » se cache un duo de Marseillaises gourmandes. Une mère et sa fille, Isabelle et Margaux. Et les madeleines, c’est « papa qui en raffole », lance Margaux, depuis la cuisine familiale, désormais équipée de matériel professionnel.

Car c’est ici que sont confectionnées les petites douceurs à la coque en chocolat qui ont donné naissance à l’entreprise « La Madeleine Masquée », durant le troisième confinement en avril 2021. Une double référence originale pour un produit qui l’est tout autant. Isabelle et Margaux ont pu perfectionner leurs recettes durant les deux premiers confinements.

Après quelques fournées, elles se sont dit « qu’il fallait faire un compte Instagram pour partager les photos, mais c’était tout. Nous avons eu tout de suite beaucoup de messages et nous ne pouvions pas laisser filer l’occasion », racontent les deux fondatrices, fans de la première heure des madeleines de Christophe à Aix-en-Provence. « Nous voulions proposer quelque chose de différent. L’idée était de travailler sur une recette connue et d’en faire un produit unique », explique Margaux.

madeleine, À Marseille, qui se cache derrière les créations craquantes de la « Madeleine Masquée » ?, Made in Marseille
© La Madeleine Masquée.

50 à 80 fournées par jour

Si cette dernière poursuit parallèlement son doctorat de bio-informatique, sa mère, qui a fait carrière dans l’industrie pharmaceutique, se consacre à cette nouvelle activité à temps plein. C’est d’ailleurs juste après avoir acquis le statut d’auto-entrepreneurs qu’elles ont honoré leur toute première commande. « Nous n’aurions jamais pensé que ça décollerait si vite », s’étonne le duo mère-fille. Les retours les plus récurrents restent « le combo moelleux-croquant. C’est d’ailleurs aussi ce côté très gourmand qui nous a le plus plu en premier, lorsqu’on les a créées ».

Désormais, les fournées s’enchaînent pour la réalisation des coffrets vendus en ligne, ou commandés via leur compte Instagram. Elles en préparent 50 à 80 par jour et assurent elles-même la livraison… en n’oubliant pas une fournée supplémentaire pour la famille, car « même si on en fait tous les jours, on ne s’en lasse pas ».

Au-delà du concept de madeleine traditionnelle recouverte d’une coque en chocolat et du tour de main, la recette du succès « La Madeleine Masquée », c’est aussi le recours aux produits frais et locaux, comme le beurre AOP. « C’est notre signature », renchérit Isabelle.

madeleine, À Marseille, qui se cache derrière les créations craquantes de la « Madeleine Masquée » ?, Made in Marseille
© La Madeleine Masquée.

De “découverte” à “Divine”, ces coffrets plein d’originalité

Les madeleines d’Isabelle et Margaux se déclinent sous plusieurs parfums. Les invariables d’abord : l’originelle (nature), l’ébène (chocolat noir), la lactée (chocolat au lait), l’ivoire (chocolat blanc), la moka (blanc-café), la gariguette (blanc-fraise), la rousse (caramel) et l’essentielle, sont les huit madeleines qui composent le coffret « découverte ». Deux autres boxes de 12 ou 20 madeleines à composer soit même sont aussi proposées. La spécialité de la maison, c’est la « madeleine de la semaine ». Une création hebdomadaire pour varier les plaisirs, intégrés aux coffrets.

Pour répondre aux attentes, elles réalisent des sondages « sur Instagram pour savoir ce que les gens ont envie de goûter », et signent parfois des éditions limitées avec d’autres inspirations, comme au yuzu, dulcey (fleur de sel et biscuit), caramélia ou griotte. La recette des madeleines au matcha est souvent revenue au fil des semaines. Très plébiscitée, elle a finalement été pérennisée sur la carte.

La gamme baptisée « Divine » fait la part belle à des saveurs encore plus singulières comme la bergamote, l’orangette, la pistache ou encore la liqueur de chocolat.

Bientôt des madeleines masquées sans gluten

Ces senteurs embaument désormais la cuisine au sein de laquelle ce travail artisanal confère une vraie « satisfaction » à la doctorante, souvent sur son ordinateur. « J’adore ce côté-là, très manuel. Le contact humain aussi, c’est très satisfaisant, ça donne de la bonne humeur. C’est une super expérience ».

Outre la livraison à domicile, les madeleines peuvent être retrouvées dans plusieurs lieux en ville, à l’instar de l’épicerie d’Endoume (7e), à l’établissement Chut ça mijote (9e) et au restaurant Chez Marinette (7e). Bientôt, les madeleines masquées seront disponibles en version sans gluten et végan. Quelques occasions supplémentaires de se faire surprendre…

Par Maelle Faysse De Mulder

madeleine, À Marseille, qui se cache derrière les créations craquantes de la « Madeleine Masquée » ?, Made in Marseille
© La Madeleine Masquée.
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !