À partir du dimanche 26 juin et jusqu’au 21 août, il vous faudra réserver votre place à l’avance pour accéder à la calanque de Sugiton, située dans le parc national des Calanques à Marseille. Un quota mis en place pour limiter l’afflux de visiteurs et préserver la biodiversité des lieux.

C’est une grande première pour un parc national en France et cela se passe à Marseille, dans les Calanques. Sugiton limitera dès cet été son accès aux visiteurs. Mardi soir, lors d’un événement consacré au lancement de la saison touristique, le directeur de l’institution, François Bland, a évoqué le chiffre de 400 personnes par jour. Mais l’administration du parc nous fait savoir qu’elle est encore en phase d’ajustement des détails, et que le protocole précis sera acté mi-mai.

Les billets devront être réservés sur le site internet du parc quelques jours en avance et seront gratuits, « pour préserver le principe d’équité dans l’accès à la nature », nous précisait le directeur. Des contrôles seront mis en place aux points d’entrée de la calanque.

L’objectif de cette mesure est de lutter contre la surfréquentation puisque, selon les représentants du parc national, Sugiton accueille chaque été jusqu’à 2 000 personnes par jour. Un véritable fléau pour la biodiversité terrestre et sous-marine, « c’est la calanque la plus dégradée », rappelle François Bland. C’est aussi une expérience désagréable pour les visiteurs, très loin de l’image de la « carte postale ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !