Le square Léon Blum, situé face à l’église des Réformés sur la Canebière, va être requalifié à partir de septembre 2022.

La fin des travaux du nouveau cinéma Artplexe avait été suivie d’une remise en état du square Léon Blum, en haut de la Canebière. L’aménagement provisoire devrait bientôt disparaître à la faveur d’un chantier de requalification, dont la Métropole Aix-Marseille Provence est le maître d’ouvrage. Il sera engagé en septembre de cette année pour une durée de 6 mois et pour un coût total de 3,2 millions d’euros.

Situé face à l’église des Réformés, elle-même en cours de rénovation, le projet s’inscrit dans un périmètre qualifié de « Site Patrimonial Remarquable » et a dû être validé par l’Architecte des Bâtiments de France. Il fera par ailleurs l’objet d’un diagnostic d’archéologie préventive en début de chantier.

square léon blum, En haut de la Canebière, le square Léon Blum va se refaire une beauté, Made in Marseille
Vue du square Léon Bum © Mathieu Grapeloup

Un nouvel alignement d’arbres sur la place

L’aménagement sera réalisé « dans la continuité des revêtements existants sur les allées de Meilhan », selon les services de la Métropole. Lesquelles bénéficieront au passage d’une réfection partielle. Le square Léon Blum va donc se parer du même dallage de granit et d’un « mobilier urbain homogène », avec l’installation de quelques bancs. Une « mise en lumière de l’espace public » est aussi annoncée.

Les rangées d’arbres seront complétées avec la plantation de 16 nouveaux micocouliers afin de densifier le couvert végétal. L’opération devraient cependant conduire à l’abattage de trois arbres qui ne sont pas « dans l’alignement des perspectives ».

Du côté de la Ville de Marseille, l’élu écologiste, Étienne Tabbagh, adjoint du premier secteur en charge de la voirie, préférerait quant à lui éviter la coupe de ces arbres : « Nous avons dit à la Métropole que nous souhaitions tous les conserver. Il est toujours préférable d’avoir des arbres avec des racines profondes plutôt que des jeunes arbustes. L’entretien est plus facile ».

square léon blum, En haut de la Canebière, le square Léon Blum va se refaire une beauté, Made in Marseille
Plan d’aménagement du square Léon Blum © AMP Métropole

Remplacement de la fontaine Wallace

L’intercommunalité précise qu’une nouvelle fontaine Wallace va être installée sur la place. Pour justifier son remplacement, elle indique que « le modèle existant est un modèle ancien, à écoulement d’eau perpétuel, qui nécessite des réparations. Les nouvelles règles environnementales imposent la mise en place d’un système de délivrance d’eau “à la demande” ».

Au regard du coût important des modifications à apporter, la Métropole a fait le choix de remplacer la fontaine par « un modèle identique neuf ». Étienne Tabbagh précise de son côté qu’une réflexion est en cours pour « repositionner l’actuelle fontaine Wallace », sans indiquer pour l’instant de lieux envisagés et sans évoquer d’éventuels ajustements dans son fonctionnement.

Le kiosque à musique, datant de 1911, conservera quant à lui sa place centrale sur le square et devrait bénéficier d’un rafraichissement.

square léon blum, En haut de la Canebière, le square Léon Blum va se refaire une beauté, Made in Marseille
L’actuelle fontaine Wallace sur le square Léon Blum

Une requalification envisagée au-delà du square

L’élu écologiste, qui se dit globalement « satisfait que ce projet de rénovation voit le jour », regrette néanmoins que le périmètre des travaux se limite au square Léon Blum : « Il faudrait engager le réaménagement de l’allée Léon Gambetta pour y réaliser des pistes cyclables, réguler le stationnement et renforcer la végétalisation ».

Il imagine aussi un élargissement « à moyen terme » de l’espace piéton devant l’église des Réformés. Mais comme cela nécessiterait une reconfiguration du carrefour, il indique avoir demandé la réalisation d’études de circulation concernant le boulevard de la Libération et le cours Franklin Roosevelt : « La mise en place d’un sens unique sur ces deux axes nous permettrait de réaliser un aménagement piéton plus ambitieux ».

La Métropole confirme pour sa part son intention de « lancer une étude de faisabilité sur la requalification de l’allée Léon Gambetta », laquelle devrait intégrer « une réflexion sur le carrefour des Réformés, jusqu’au square Stalingrad ». Une information qui converge avec les attentes de la mairie de secteur et qui laisse entrevoir une mutation encore plus profonde du quartier.

Maîtrise d’oeuvre du projet  : Oteis, BET Lamour, PUYA Paysage et Studio Aimée Mario

Crédit du visuel de Une : Mouchetan Sébastien / SO-images / Architecte HMONP / Infographiste 3D / AMP Metropole

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !