À Marseille, la Corsica Linea va mettre à disposition un ferry pour héberger 1600 réfugiés ukrainiens, à partir du 29 mars. L’opération pilotée par l’Etat est soutenue par les collectivités et les acteurs économiques du territoire.

À la demande de l’État, la préfecture des Bouches-du-Rhône et Corsica Linea ont signé aujourd’hui une convention pour répondre à l’urgence humanitaire. L’opération est financée par le ministère de l’Intérieur. Elle permettra d’héberger jusqu’à 1600 personnes dès le 29 mars 2022.

« À bord, les cabines et les espaces communs seront aménagés et équipés pour accueillir, dans les meilleures conditions, les hommes, les femmes et les enfants déplacés. Cette offre d’hébergement sera complétée par des initiatives visant à favoriser l’intégration des populations accueillies », précise la préfecture.

Pour mener à bien ce dispositif, l’État s’appuie sur les compétences et l’engagement de la Région, du Département, de la Métropole, de la Ville de Marseille, du Grand Port Maritime de Marseille et des acteurs économiques mobilisés par l’UPE 13, la CCIAMP et le Club Top 20.

L’objectif est de rapidement mettre en place de solutions pour la scolarisation et la garde des enfants, les formations, la mise en relation avec des employeurs, la gratuité des transports, des dons matériels, la mise à disposition d’équipements numériques…

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !