La Voie est libre fait son retour pour une 6e édition ce dimanche 27 mars. La Corniche sera rendue aux piétons et aux cyclistes toute la journée.

Après plusieurs mois de trêve hivernale, l’événement très plébiscité par les Marseillais [il a rassemblé 20 000 participants sur la dernière édition en novembre 2021] revient ce dimanche 27 mars. La Corniche sera fermée à la circulation des Catalans à Talabot, toute la journée entre 10h et 17h.

Après avoir testé plusieurs secteurs, notamment à l’Estaque, « on a stabilisé ce périmètre sur la Corniche que l’on connait bien et qui satisfait le plus grand nombre. Ce tracé nous permet aussi de bien sécuriser l’événement », nous explique Audrey Gatian, adjointe au maire en charge des mobilités.

Des animations pour le plus grand nombre

Pour ce nouveau dimanche piéton, huit food trucks et des marchands ambulants, comme des glaciers, seront positionnés tout au long du parcours. Des animations musicales seront proposées aux participants avec des artistes de chant, de danse et du spectacle.

« Notre objectif est de garder des animations qui permettent aux participants de rester toute la journée s’ils le souhaitent » poursuit l’élue. Des séances de yoga et de pilates sont prévues en fin de matinée sur la plage du Prophète.

Des trottinettes et des vélos en libre service seront mis à disposition, et un stand de la Ville de Marseille sera installé près du Mémorial des Poilus d’Orient pour renseigner le public. Juste derrière, un parcours de sécurité routière sera aménagé pour les enfants.

« Cette fois-ci, on va aussi essayer de mettre à disposition gratuitement des tandems, voir des tandems doubles pour 4 personnes, en échange d’une pièce d’identité » précise Audrey Gatian.

Rendre l’événement plus inclusif

Pour permettre au plus grand nombre de participer à l’événement, l’élue mise également sur une meilleure prise en charge des personnes à mobilité réduite.

« On va mettre en place un parking depuis lequel partiront des voiturettes électriques pour les personnes à mobilité réduite. Elles seront ainsi acheminées tout au long du parcours. Notre objectif est que ces personnes soient mieux intégrée à l’événement, et qu’elles se sentent plus à l’aise », conclut l’élue.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !