Dans la perspective de renaturer ses espaces verts, la Mairie des 6e et 8e arrondissements convie les habitants à des réunions de concertation sur l’aménagement des parcs et jardins de son secteur. Élus, paysagistes et citoyens se sont déjà retrouvés à plusieurs reprises en 2021. Exemple avec le parc de Valbelle.

23. C’est le nombre de parcs et jardins recensés dans le quatrième secteur de Marseille. « Des espaces verts indispensables au cœur de la ville mais sous-exploités » car « ils sont dans un mauvais état », explique Anne Meilhac, adjointe au maire des 6e et 8e arrondissements, déléguée aux mobilités, à la voirie, aux espaces verts et à la transformation de l’espace public.

Afin de leur permettre de retrouver pleinement leur place et leur usage dans le paysage marseillais, la Mairie des 6-8 « souhaite renaturer et réhabiliter 100 % de ces espaces verts en 6 ans », poursuit l’élue.

Rénovation du Jardin de Corinthe et du Parc Valbelle prévue en 2022

Une initiative qu’elle n’entend pas mener seule puisque, depuis plusieurs semaines, la mairie de secteur a lancé des ateliers de concertation citoyens pour échanger sur le devenir de plusieurs jardins publics. « Nous sommes pour l’instant dans une période d’ajustements. On a encore besoin d’effectifs. Le personnel doit aller à la rencontre des habitants pour leur expliquer la démarche mais c’est beaucoup de bonheur. Quand on implique les habitants, on dépense mieux l’argent public, estime Anne Meilhac. On essaie de faire les choses avec délicatesse en mettant tout le monde autour de la table ». 

Cinq jardins publics (trois grands, deux petits) devraient être rénovés en 2022, parmi lesquels le jardin de Corinthe, proche du parc du 26e Centenaire, et le parc Valbelle, face aux plages du Prado. Les deux ont fait l’objet d’ateliers réunissant plusieurs dizaines de citoyens et les souhaits de riverains ont également été recueillis par mail. Selon Anne Meilhac, les habitants se sont emparés de l’initiative « car ils ont beaucoup de choses à dire ».

Concertation publique en balade dans le parc Valbelle

Le parc Valbelle a accueilli deux ateliers participatifs. Le premier consistait en un « diagnostic en marchant » aux côtés des élus et des paysagistes de l’agence Wagon Landscaping. Lors de cette balade, une trentaine de citoyens ont pu échanger sur la meilleure façon de mettre en valeur cet espace vert.

Cette promenade a permis aux usagers de mettre en évidence leur intérêt pour la pluralité du parc, des grands espaces lumineux aux plus petits et ombragés. Les participants ont aussi exprimé leur intérêt pour la végétalisation du lieu mais également pour le monument de la Mosquée de l’Arsenal des Galères, trop peu mis en valeur selon eux. Ils estiment par ailleurs que le mobilier du parc pourrait être plus fonctionnel et déplorent l’absence de toilettes publiques dans l’espace vert et, plus largement, dans le quartier.

, Citoyens, élus et paysagistes repensent l’aménagement du parc de Valbelle, Made in Marseille
La mosquée de l’Arsenal des galères, au sein du parc Valbelle

Quels aménagements potentiels ?

« On commence quelque chose de chouette, de participatif. Il faut faire émerger les enjeux du parc, ne pas hésiter à contribuer aujourd’hui et entre les séances si de nouvelles idées vous viennent ». C’est ainsi qu’Anne Meilhac a lancé le deuxième atelier participatif à la Mairie de secteur. Au cœur du sujet cette fois, les aménagements qui pourraient être réalisés dans le parc de Valbelle. 

Pour aiguiller les intervenants, deux membres de l’agence Wagon Landscaping étaient présents. « Nous sommes très attachés aux espaces publics de Marseille ! Nous sommes originaires de cette ville et la végétation méditerranéenne et les ambiances de ces lieux ont forgé notre rapport au paysage », expriment Margaux, chargée du projet et Pierre, paysagiste concepteur.

C’est donc avec un grand intérêt qu’ils ont planché sur ce projet. Après une analyse générale, à l’aide de deux cartes, Margaux et Pierre ont présenté aux citoyens, séparés en deux groupes, deux projets potentiels. Les scénarios listent les points positifs à développer et les négatifs à résorber.

, Citoyens, élus et paysagistes repensent l’aménagement du parc de Valbelle, Made in Marseille
L’agence de Wagon Landscaping et les riverains échangent sur les propositions d’aménagement du parc.

Imaginer l’aménagement à partir de plans

Le scénario 1, dit « traversant », consiste à augmenter la visibilité, habiller le jardin avec des clôtures et mettre la Mosquée de l’Arsenal des Galères en sécurité, voire installer une clôture basse le long pour pouvoir l’admirer tout en empêchant l’accès.

Le scénario 2, le « jardin salon », propose de renforcer les haies, mettre des clôtures autour de certains espaces boisés piétinés, sabler des espaces, conserver la végétation et ajouter des massifs, voire des arbustes pour renouveler le sous-bois. 

Les habitants ont clairement manifesté leur intérêt pour le premier projet et n’ont pas hésité à faire quelques suggestions, parmi lesquelles on retrouve celle de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, comme annoncé lors de la première réunion. Ils souhaitent aussi créer un futur espace de jardinage, conserver le côté « sauvage » du parc tout en aménageant des espaces pour des pratiques de sport collectif ou bien encore fermer le parc la nuit dès l’été 2022.

La mise en valeur de la Mosquée de l’Arsenal des Galères a une nouvelle fois été évoquée, avec la mise en place de panneaux d’explication pour en raconter l’histoire.

Pour Anne Meilhac, c’est une certitude : « Nous aurions raté plein de choses si nous l’avions fait sans vous ». Cette démarche devrait s’étendre dès 2022 aux secteurs du 1-7 et du 4-5.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !