L’ultime panneau représentant trois chevaux a été dévoilé dans la réplique de la grotte Cosquer, à moins de 4 mois de son ouverture au public.

Cosquer Méditerranée peaufine les finitions. Si l’ouverture est prévue en juin, la grotte Cosquer lève le voile, en présence du président de la Région Sud, Renaud Muselier, sur le dernier panneau à être installé dans la réplique : il représente trois chevaux, dessinés au charbon et encore jamais révélés au public.

Ces chevaux ont été esquissés il y a 19 000 ans, lors de la deuxième fréquentation de la grotte. D’après les préhistoriens Jean Courtin et Jean Clottes, « ces chevaux naturalistes se ressemblent beaucoup : même technique, même facture. Ils sont probablement dus à un même auteur. Les trois chevaux sont tronqués à la même hauteur, à une dizaine de centimètres au-dessus du niveau maximal actuel de l’eau qui a érodé la roche de cette bande. Ils sont tous très surchargés de gravures diverses ».

Une grande partie des parois de la grotte est réalisée sur place par des artisans et ouvriers mais les surfaces qui comportent des œuvres pariétales sont réalisées en atelier, sur de grands panneaux qui sont ensuite fixés à leur emplacement.

L’ouverture au public de la réplique est annoncée pour juin 2022.

 

Reportage vidéo à revoir

, Vidéo | Un panneau orné de trois chevaux dévoilé dans la réplique de la grotte Cosquer, Made in Marseille
Les secrets de la grotte Cosquer avec l’artiste Gilles Tosello
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !