Depuis la fin de la rénovation de la place Jean-Jaurès en mai 2021, l’intégralité des forains du marché historique souhaitent revenir. Mais l’espace ne le permet plus. La Métropole annonce avoir trouvé une solution.

La Métropole Aix-Marseille-Provence annonce avoir « trouvé une solution pour que tous les forains reviennent sur la Plaine les jours de marché ». Depuis que la place Jean-Jaurès a été livrée après rénovation en mai dernier, les négociations s’éternisent avec les représentants des commerçants concernés. Ils souhaitent pouvoir revenir au même nombre que lorsque le chantier a débuté, comme promis à l’époque, à savoir : 247.

Or, la place requalifiée par la Métropole, via sa société publique d’aménagement Soleam, ne permet plus d’accueillir autant de stands. 180 places seraient aujourd’hui disponibles.

La Ville gère de son côté les emplacements. Jeudi 25 novembre, le conseiller municipal délégué à l’espace public, au stationnement, et à la réglementation, Roland Cazzola, nous expliquait avoir travaillé « à l’optimisation de l’espace disponible, en réduisant les allées piétonnes » pour arriver à « 200 emplacements environ ».

« Aucun nouvel aménagement n’est envisagé »

Un chiffre toujours pas suffisant pour les forains. Le représentant du syndicat des Marchés de France dans les Bouches-du-Rhône, Michel Marin, admettait en fin de semaine que « la Ville a fait tous les efforts. La balle est dans le camp de la Métropole qui doit faire les aménagements pour que nous puissions tous réintégrer le marché. En déplaçant quelques jardinières par exemple ».

L’intercommunalité a donc fini par nous répondre ce week-end, déclarant avoir trouvé une solution. Elle ne nous précise toutefois pas les détails, préférant en garder la primeur pour la Ville. « Car cela concerne en partie les compétences municipales ainsi que les compétences métropolitaines », explique le service presse, qui ajoute « qu’aucun nouvel aménagement n’est envisagé ».

Libérer la place en stationnant les camions ailleurs ?

La résolution du problème pourrait en passer par l’organisation du stationnement des camions des forains, afin de libérer l’espace maximal de la place pour les stands. La Ville pourrait ainsi dédier les places de stationnement alentours aux forains, dont celles le long de la rue Saint-Savournin, qui traverse la place. De même, la Métropole pourrait leur céder certaines places du parking souterrain Jean-Jaurès, dont elle délègue la gestion à la société Indigo.

Si c’est la solution envisagée, il faudra voir si elle convient aux forains ainsi qu’à la municipalité. Nous saurons dans les prochains jours comment la situation va évoluer pour que le marché puisse reprendre sa place d’antan.

À relire :

, Une solution pour le retour du marché sur la Plaine ?, Made in Marseille
Gentrification, retour du marché… La Plaine rouvre avec son lot de questions
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !