La Friche la Belle de Mai, l’architecte marseillaise Kristell Filotico et l’Atelier Roberta ont reçu le prix d’architecture du Moniteur et d’AMC, dans la catégorie “Espaces Publics et Paysagers”, pour la réalisation en 2021 du Champ de Mai. Retour sur un projet innovant.

L’Équerre d’Argent est un prix qui récompense chaque année une équipe qui a contribué à la réalisation d’un bâtiment ou d’un espace public sur le territoire français. Mis en place par Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment et AMC Le Moniteur Architecture, il est décerné par un jury composé d’architectes, de critiques d’architecture et de promoteurs.

Vingt réalisations ont été soumises cette année au jury présidé par l’architecte Christian de Portzamparc. Si l’Équerre d’Argent 2021 a été attribuée à un projet d’équipements de services publics en Haute-Savoie, la Friche la Belle de Mai a également été récompensée dans la catégorie “Espaces Publics et Paysagers” pour la réalisation de la place du Champ de Mai, pilotée par Kristell Filotico et son équipe, l’Atelier Roberta, les équipes d’ingénierie Lamoureux et Ricciotti ainsi que le bureau d’étude sp2i.

Un espace expérimental unique en France

Il faut dire que la Friche de la Belle de Mai s’est imposée ces dernières années comme un lieu urbanistique unique en France. L’ancienne usine de tabac est devenue un espace expérimental où s’entremêlent notamment un skatepark, une crèche, des salles de spectacles, un restaurant, une librairie, des salles d’exposition et un toit-terrasse très fréquenté en été.

En 2021, s’est ajoutée une nouvelle “place-jardin”, le Champ de Mai, qui est venue remplacer un parking de 65 places. Mais l’offre de stationnement n’a pas été supprimée pour autant : un parking de 90 places semi-enterré, en pente douce, a été créé en bordure de cet espace végétalisé. Il a la particularité de pouvoir faire office de gradins pour le public lors de grands événements. « Il a fallu beaucoup d’énergie, de matière grise et d’envie pour fabriquer un parking qui n’en sera pas vraiment un », racontait Kristell Filotico, l’architecte marseillaise, au lancement de ce projet aujourd’hui récompensé.

À relire

, La place du Champ de Mai à la Friche récompensée par un prix national d’architecture, Made in Marseille
A la Friche, le parking se transforme en grande place végétalisée

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !