La Semaine culturelle en Méditerranée aura lieu à Marseille du lundi 22 au mardi 30 novembre. Arts visuels, spectacle vivant, musique, cinéma, débat d’idées, cet événement prône la diversité à travers différentes pratiques artistiques.

9 jours, 21 événements, 7 lieux ! Du 22 au 30 novembre, Marseille accueillera une centaine d’artistes, auteurs et intellectuels « pour incarner cette Méditerranée positive, vivante, plurielle et créative que nous souhaitons promouvoir, pour découvrir la vitalité de nouvelles scènes émergentes tout comme explorer la narration de l’exil et le travail de mémoire, indispensables pour construire ensemble un futur désirable » explique Karim Amellal, ambassadeur délégué interministériel à la Méditerranée. 

« La Semaine culturelle méditerranéenne », organisée par la Délégation interministérielle à la Méditerranée, (DIMed), intervient en prélude au Forum des Mondes méditerranéens, qui mobilisera durant deux jours, en février 2022, les acteurs du bassin méditerranéen autour de différentes thématiques : environnement, éducation, entrepreneuriat, digital, inclusion, culture.

Les temps forts

Pour l’événement marseillais, un grand nombre de structures culturelles ont répondu présentes* pour proposer un programme riche et varié. Parmi les temps forts, l’exposition Mon ami n’est pas d’ici, à la Friche la Belle de Mai, produite par le Festival Les Rencontres à l’échelle.

Huit photographes africains cherchent à « susciter l’émergence de récits et de regards où s’expriment des présences, parfois souterraines, de communautés en mouvement ou en cours d’installation ». Entre exposition artistique, récit et témoignage, une réflexion profondément humaine.

, Arts visuels, spectacle vivant… Les temps forts de la Semaine culturelle en Méditerranée, Made in Marseille
© Nada Harib

Produit par Ancrages, Marseille-Méditerranée, l’Exil en héritage est animé par la journaliste Nora Hamadi. Cette table-ronde explore toutes les formes des récits migratoires, des anciennes générations aux nouvelles, dans l’idée d’un manque de récit collectif. « Lorsque se raconter devient une nécessité, les inégalités face aux compétences narratives agissent de façon latente mais violente ». Cette démarche accueille la parole de Gilles Manceron, Kaoutar Harchi, Nadia Henni-Moulaï, Yasmina Er Rafass et Samia Chabani.

Sérénités était son titre est un spectacle de danse dans lequel évoluent Danya Hammoud et Yasmine Youcef. Sur un plateau blanc, elles expriment la colère sourde du deuil. Les deux artistes présentent le bassin comme l’épicentre des mouvements de leurs corps, « ce lieu de potentiels de vie et de survie, capable de me permettre de continuer », précise l’une d’elles.

, Arts visuels, spectacle vivant… Les temps forts de la Semaine culturelle en Méditerranée, Made in Marseille
©Patrick Berger

A’Alehom. Un solo de danse d’Alexandre Paulikevitch, libanais passionné par les chorégraphies. Entre questions de genre, réflexions sur la politique ou l’Histoire de son pays, l’artiste explore plusieurs sentiments. « Une résistance sensible qui transmue le deuil, la rupture amoureuse, les coups ou l’explosion meurtrière du port de Beyrouth en une danse à nu résiliente. » Le corps est au centre de tout.

, Arts visuels, spectacle vivant… Les temps forts de la Semaine culturelle en Méditerranée, Made in Marseille
©Patrick Baz

Programmation complète des événements

Lundi 22 novembre
19 h : Ouverture de la Semaine Culturelle Méditerranée – Friche la Belle de Mai.

Mardi 23 novembre
Atelier – Aflam et Cinemed – La Busserine.
20 h : Théâtre – Et le cœur fume encore – La Criée.

Mercredi 24 novembre
19 h : Théâtre – Et le cœur fume encore – La Criée.
19 h 30 : Lecture – Kaoutar Harchi & Nedjma Kacimi – Montévidéo.
21 h 30 : Théâtre – Heroes – Montévidéo.

Jeudi 25 novembre
19 h : Table-ronde – Marseille-Méditerranée, l’exil en partage – Mucem.
19 h : Danse – Sérénités était son titre – Friche la Belle de Mai.
20 h : Danse – A’Alehom – Friche la Belle de Mai.

Vendredi 26 novembre
9 h – 18 h : Journée d’études – La Fabrique artistique dans le monde arabe – Mucem Lab.

Samedi 27 novembre
14 h : Lecture – Carnets de mémoires coloniales – Mucem.
16 h 30 : Spectacle, documentaire – Les petites épouses des blancs / Histoire de mariages noirs – Mucem.
18 h 15 : Installation vidéo – Re-connaître (se souvenir pour ne pas oublier) – Mucem.
19 h : Performances slam et danse – Soirée carte blanche à Bintou Dembélé et Lisette Lombé – Mucem.
20 h 30 : Ciné-concert – Glory & Tears – Le ZEF, scène nationale de Marseille.

Dimanche 28 novembre
Journée de la Méditerranée.
15 h : Projection – Le Clair de Terre de Guy Gilles – Mucem.

Mardi 30 novembre
20 h : Concert – Souad Massi – La Criée.

Evénements au long terme
Exposition Mon ami n’est pas d’ici à la Friche la Belle de Mai, jusqu’au 3 février 2022.
Exposition Europa Oxalá au Mucem, jusqu’au 16 janvier 2022.
Projection MediNathèque au Mucem, jusqu’au 13 décembre 2021.


*Mucem, Théâtre national La Criée, Friche la Belle de Mai, Cinéma Le Gyptis, Les Rencontres à l’échelle – B/P, Ancrages, Aflam, LE ZEF – scène nationale de Marseille, Montévidéo Créations Contemporaines, Videodrome 2, Union for the Mediterranean.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !