Faire un don à Made in Marseille

Made in Marseille est le premier journal en ligne de solutions en Provence.

100% digital et gratuit, il a été créé en 2014 pour apporter des analyses et des reportages précis et engagés sur l’actualité locale, répondant à un réel manque dans la région marseillaise. Cet engagement est un sacré travail mené par une petite équipe de journalistes marseillais passionnés et déterminés à vous livrer une information objective, quotidienne, innovante et le plus possible exclusive.

Made in Marseille est un média détenu à 100% par ses salariés journalistes, il est ainsi indépendant et souhaite le rester. Il est également participatif et permet aux citoyens de proposer leur propre contenu. Voilà pourquoi, la rédaction fait appel à vos dons, qui lui permettront de viser toujours plus haut et plus loin, d’investir dans du matériel photo et vidéo de qualité, de recruter de nouveaux journalistes pour traiter encore plus de sujets, etc.

Son équipe est la seule en Provence à parler quotidiennement des sujets qui concernent l’écologie et l’agriculture urbaine, l’innovation numérique, la solidarité ou la culture, et tente d’apporter une vision plus optimiste de la société en mettant en avant les personnes qui font bouger le territoire dans le bon sens. Ici, vous ne retrouverez jamais de faits divers ni de tentative de faire du buzz pour faire du buzz, pas de critique gratuite non plus… Made in Marseille a une haute opinion du métier de journaliste et préfère réserver son contenu à des sujets sérieux et construits qui apportent une réelle plus value aux citoyens. Une position plutôt rare aujourd’hui, qui mérite d’être soulignée.


Sélectionnez la méthode de paiement Chargement…
Informations personnelles (utilisées pour personnaliser l'email de confirmation)

Total du don : 2,00€


En faisant un don à Made In Marseille même petit, vous permettez :

  • De développer Made in Marseille en le rendant toujours plus vivant, interactif, indépendant, local, singulier et approfondi
  • De faire grandir l’ équipe et/ou de lui donner plus de temps pour écrire et enquêter
  • De libérer toujours plus l’information « gratuite »