Le tramway ira vers le Nord en 2020 et le Sud en 2022

Le projet de réaménagement des passerelles à l'intersection Schloesing - Rabatau

Le lancement d’un concours de maîtrise d’oeuvre pour l’extension du réseau de tramway a été validé à l’unanimité par le conseil métropolitain de MPM le 22 mai 2015. Le tramway sera prolongé au Nord jusqu’au boulevard Capitaine Gèze et au Sud vers la Gaye, au niveau des hôpitaux Sud et notamment de l’hôpital Sainte Marguerite, en prolongement de l’extension déjà actée vers Dromel.

Un dépôt de tramway sur le site Dromel / Montfuron le long du boulevard Schloesing a également été voté en renfort du dépôt existant à Saint-Pierre, dont l’espace est jugé insuffisant. 

boulevard-schloesing-tramway-rtm
Le tramway en projet vers Dromel sur le boulevard Schloesing © DR

D’ici 2022, le réseau de tramway sera équipé de 11 km de ligne supplémentaire du nord au sud de la ville. Début 2016, une équipe de maîtrise d’oeuvre composée d’architectes, d’urbanistes, de paysagistes et de spécialistes de la circulation sera sélectionnée pour dessiner les futurs aménagements le long des nouvelles voies de tram’. Après 2022, le prolongement au Sud vers la Rouvière et au Nord vers Saint-Exupéry sera envisagé. Le tracé n’est pas encore défini (il existe des variantes comme le montre le plan de la ligne plus bas dans l’article), ni les modalités, ce qui inquiète un peu les groupes d’élus d’opposition qui espèrent un meilleur équilibre des investissements Nord – Sud.

Les aménagements possibles sur la place Castellane

amenagement-tramway-3-place-castellane
Passage du tramway côté Baille
avenue-cantini-castellane-tramway-3
Passage du tramway côté Prado
avenue-cantini-tramway
L’avenue Cantini

Pour la phase 1 :

  • pour le Nord un linéaire supplémentaire de : 1,8 km (Arenc – Gèze)
  • pour le Sud un linéaire supplémentaire de : 4,2 km   (Castellane-La Gaye)

Pour la phase 2 :

  • pour le Nord un linéaire supplémentaire de : 3,1 km (Gèze – Saint Exupéry)
  • pour le Sud un linéaire supplémentaire de : 1,5 km   (La Gaye –la Rouvière)

Dans la phase 2 de l’opération, entre Gèze et le Boulevard de Méditerranée par le Chemin de la Madrague, il existe cependant une contrainte majeure liée à la présence d’une conduite de Gaz haute pression (40 bars) d’alimentation principale de la Ville de Marseille. Les contraintes de sécurité liées à cette conduite ainsi qu’un dévoiement délicat ont fait envisager des variantes de tracé. Il s’agit : 

  • Variante 1 : depuis Gèze, emprunter la rue de Lyon puis le Boulevard de la Méditerranée avant de rejoindre le chemin de la Madrague Ville
  • Variante 2 : depuis Gèze, emprunter la rue de Lyon puis la traverse Mardirossian, avant de rejoindre le chemin de la Madrague Ville au niveau des Abattoirs

En phase 1 de l’opération, une variante de dissociation du tracé sur le secteur Salengro/ Rue du Marché est également à l’étude du fait de l’étroitesse des emprises de la traverse du Bachas et de la rue du Marché.

trace-plan-ligne-tramway-nord-marseille

plan-ligne-tramway-sud-dromel-gaye

Le projet en détails : les nouvelles lignes et les stations

Le projet vers le Nord

  • Environ 4,9 km de prolongement entre Bougainville et le boulevard du Capitaine Gèze
  • 11 stations seront créées avec une distance moyenne de 450 mètres entre chacune
  • La première phase de l’extension Nord entre Arenc et Gèze représente environ 1,8 km et 4 nouvelles stations : 132 millions d’euros
  • Phase 2 : 110 millions

Le projet vers le Sud

  • Castellane – Dromel : 139 millions euros matériel compris, un tarif jugé « trop cher » par Guy Teissier, bien décidé « à revoir les prix« 
  • 2e phase : Dromel – hôpitaux Sud : 130 millions
  • Au total : 5,7 km de projet et la création de 13 nouvelles stations avec une distance moyenne entre chacune de 460 mètres
  • La phase 1 Sud entre Castellane et Dromel comprend 4,2 km et 10 nouvelles stations, ainsi que la construction d’un nouveau site de maintenance et remisage sur le secteur Dromel – Montfuron d’une capacité de 30 rames et un parking relais, du fait de la saturation du dépôt de Saint-Pierre. 

centre-depot-maintenance-tramway-dromel

L’avis des élus

Samia Ghali, la sénatrice et maire du 15-16 (PS), s’est montrée inquiète pour ce tramway vers le Nord et juge qu’il faut encore prendre le temps de réfléchir : « Je suis inquiète de ne pas voir arriver le tramway jusqu’au lycée Saint-Exupéry avant la 2e phase, qui me semble bien éloignée […] Mettre le tramway aux portes du 15e sans le poursuivre plus loin, c’est une faute stratégique […] notamment jusqu’à la ZAC Madrague Plan. Cela remet en cause le développement de certains projets ! Il faudrait encore prendre le temps d’y réfléchir ensemble » conclue l’élue.

En retour Guy Teissier, président (UMP) de la Communauté urbaine MPM, explique « La phase 2 sera menée à terme, pas d’inquiétude. Nous n’abandonnons pas le Nord, nous dépensons actuellement 240 millions d’euros pour aménager des transports en commun vers le Nord de la ville, c’est plus qu’au Sud ». Il invite la sénatrice à l’accompagner à son entretien avec le Premier ministre, qui sera la semaine prochaine à Marseille, pour en parler.

Marc Poggiale, conseiller communautaire et élu des 15 et 16e arrondissements (PCF) semble de l’avis de Samia Ghali pour un meilleur équilibre des investissements entre le Nord et le Sud « Le problème n’est pas de défendre le Nord contre le Sud, mais de défendre l’égalité d’’accès aux transports en commun que l’on habite à la Rouvière ou à la Castellane. Il faut recoudre les tissus urbains et faciliter les échanges en transports dans ces quartiers. Il serait souhaitable d’accélérer les chantiers vers le Nord, je partage l’avis de Samia Ghali ». 

conseil-metropole-mpm-marseille
Le conseil métropolitain du 22 mai 2015

Le calendrier de l’opération

  • Automne 2015 : concertation avec les habitants sur le projet
  • Début 2016 : choix du maitre d’œuvre qui dessinera les aménagements le long des voies de tram’ et les intersections
  • Eté 2016 : Validation de l’avant-projet et lancement l’enquête publique
  • Automne 216 : enquête publique sur le périmètre de la phase 1 et de la phase 2 Sud
  • Eté 2017 : lancement des travaux de la phase 1 Sud
  • 2020 : mise en service de la phase 1 Sud et début des travaux de la phase 1 Nord
  • 2022 : mise en service de la phase 1 nord et lancement de l’enquête publique sur la phase 2 Nord

Commentaires Facebook

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Curieux cette façon de toujours prendre les quartiers nord pour des imbéciles : le titre dit exactement le contraire de ce qu’on peut lire en fin d’article sur le calendrier : l’extension sud sera ouverte en 2020, et la (minuscule) extension nord en 2022…
    D’ailleurs, cette extension vient en doublon du métro, et se termine au même terminus. Elle n’a donc d’intérêt que pour ses stations intermédiaires.
    Seule l’extension Gèze-St Exupery changera vraiment les transports au nord, et plus encore St Exupery-La Castellane, mais là, ce ne sont même pas encore des promesses électorales…

    Pourtant, quand on voit les études pour organiser la Métropole Aix-Marseille toute neuve, et en particulier ses transports, il est clair qu’on ne pourra pas garder longtemps, aux portes de Marseille et à l’articulation des territoires qu’on rassemble, une terra incognitae vide de transports en commun, et rassemblant encore le ghetto de populations pauvres et oubliées par la ville.

    • Pours l’ aménagement s’ inspirer de Toulouse à vécu des ascenseurs qui vont au niveau de la rue ‘ et des rames entièrement automatisées !!! Quel bonheur pour les personnes à mobilité réduite mais aussi pour les mamans à bec poussettes et lés gens avec bagages D’ avance, merci pour eux !!

LAISSER UNE RÉPONSE