Kedge Business School inaugure son accélérateur d’entreprise dédié à tous les entrepreneurs

Depuis le 23 mars dernier, les étudiants de l’école de commerce marseillaise Kedge Business School , et plus généralement tous ceux souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat, disposent d’un nouvel espace dédié à la création d’entreprise baptisé « Kedge Accelerator – Daniel Carasso ». Son objectif ? Aider et accompagner 150 projets d’entrepreneuriat chaque année.

L’idée de créer un accélérateur d’entreprise sur le campus marseillais de Kedge Business School est venue d’un constat : celui que les étudiants et diplômés de l’école de commerce sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l’entrepreneuriat. « C’est le reflet de la transformation du monde du travail », explique François Pierson, président de Kedge. De façon générale, en PACA, près de la moitié des moins de 25 ans (47%) souhaitent d’ailleurs créer leur entreprise.

« Le Kedge Accelerator Daniel Carasso a pour objectif de doper l’entrepreneuriat sur le territoire en multipliant les projets internes et externes qui seront sélectionnés chaque année en leur offrant l’accès à un écosystème et des services de pointe », ajoute Thomas Froehlicher, Directeur Général et doyen de l’école de commerce.

À lire aussi

Un accélérateur ouvert aux étudiants mais pas seulement

L’accélérateur est ouvert aux étudiants et diplômés de l’école, mais également aux associations, aux partenaires, aux entreprises et à tous porteurs de projets souhaitant bénéficier de l’écosystème de Kedge. Tous y trouveront autant des ressources humaines, à savoir des enseignants chercheurs, des coachs ou encore des mentors, que des ressources matérielles comme des bureaux mobiles, des salles de réunions, des zones de conférences et même de détente et de gaming.

Trois dispositifs d’accompagnement constituent le Kedge Accelerator Daniel Carasso :

  • Un incubateur, appelée « Business Nursery », créé en 2012 et destinée à accompagner des projets innovants de développement de services, de produits ou de business models. Une centaine de projets sont sélectionnés chaque année pour rejoindre un programme d’incubation de six mois.
  • Un accélérateur, ou Business Pulse, pour accueillir des startups externes, c’est-à-dire sans membre de Kedge dans les équipes, ou des projets d’entreprises.
  • Un innovation Lab, baptisé I-Lab, dédié à l’innovation et au Design Thinking.
dumontet-tripotin-business-nursery-kedge
Quentin Dumontet, de la Direction Générale de la Kedge Business School, et Feyrouz Tripotin, responsable du développement et de l’animation de la Business Nursery.

Avec ce nouvel espace de 500 m², Kedge a pour ambition de soutenir 150 projets de création d’entreprise par an. À terme, le but est même de digitaliser les services de l’accélérateur pour le rendre disponible sur tous les campus de l’école de commerce, au nombre de 10 répartis sur trois continents (Europe, Asie et Afrique).

Les photos de l’accélérateur Daniel Carasso © DR

Qui est Daniel Carasso, dont le nom a été donné à l’accélérateur ?

Daniel Carasso (1905-2009) n’est autre que le fondateur de l’entreprise Danone. C’est aussi un ancien de Kedge puisqu’il a été diplômé, en 1927, de l’École supérieure de commerce de Marseille, qui deviendra par la suite Euromed Management puis Kedge Business School. À son décès en 2009, sa fille, Marina Nahmias, crée la fondation « Daniel et Nina Carasso » du nom de ses parents pour intervenir dans de nombreux domaines comme l’alimentation, l’art, la recherche et l’enseignement. La fondation a décidé d’aider Kedge dans son développement en devenant mécène fondateur de l’accélérateur qui a alors pris le nom de Daniel Carasso.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE