Avec l’Aixpress, Aix va enfin lancer sa grande ligne de bus électrique

Jeudi 23 mars, le Conseil de territoire d’Aix en Provence (ex Pays d’Aix) a validé l’achat de 15 bus électriques sa nouvelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Le projet prévoit la création d’une ligne entre Saint-Mitre des Champs et Krypton d’ici 2019, pour 15 millions d’euros.

Le 6 juin 2016, c’était Marseille qui se lançait. La première ligne de bus 100% électrique de France était inaugurée dans la cité phocéenne. Bientôt, ce sera Aix-en-Provence.

L’Aixpress, c’est le nom donné à cette ligne de bus qui assurera la liaison entre Saint-Mitre des Champs et Krypton. Elle desservira les grandes zones d’habitat social de la ville (Jas de Bouffan, Encagnane), le centre-ville avec notamment les gares et la Rotonde, les facultés et différents parcs relais.

ligne-bus-aixpress-saint-mitre-krypton

La ligne s’étendra sur 7,2 km et comprendra 19 stations positionnées tous les 350 m. Sa fréquence de passage sera de 7 minutes. Son parcours sera constitué à plus de 80% en site propre (voie réservée au BHNS) indépendant du trafic routier. Ce qui lui permettra d’assurer un service fiable, rapide et régulier. Accessible et confortable, il sera connecté avec les autres modes de déplacement.

Qualité de l’air, pollution et environnement

En juin 2010, le projet de loi Grenelle II a été adopté par l’Assemblée Nationale. Un appel à projets a été lancé par le gouvernement auprès des collectivités locales, afin qu’elles proposent des projets de transports en commun.

Le projet de bus à haut niveau de service d’Aix-en-Provence en est sorti lauréat, avec pour objectif de réduire, à terme, l’usage de la voiture en faveur de déplacements plus intelligents et plus propres. Pour Jean-Pierre Serrus, vice président de la métropole en charge des transports, il s’agit d’un « investissement de retard », « un retard dans les infrastructures dont la responsabilité de l’Etat est grandement engagée ».

En termes de performance énergétique, un bus électrique engendrerait selon les élus de la métropole, une facture énergétique annuelle 4 fois moins importante qu’un bus diesel et 3 fois moins importante qu’un bus hybride. D’autre part, les émissions de CO² et les nuisances sonores sont moindres avec un bus électrique.

ligne-bus-electrique-aixpress-bhns voie-bus-electrique-aixpress-krypton bus-bhns-aixpress

Le projet de 15 millions d’euros HT comprend :

– 11 250 000 euros pour l’acquisition du matériel roulant, soit 15 bus électriques de 12 mètres de long chacun
– 2 100 000 euros pour la fourniture et la mise en place des points de de rechargement
– 1 400 000 euros pour les travaux d’intégration sur le centre de maintenance
– 250 000 euros pour l’assistance technique pour le suivi du marché de matériels roulant et de gestion de ses interfaces

Commentaires Facebook

1 commentaire

  1. Un projet qui coûte plus de 83.2 M/euros, initialement .Qui n’a pas reçu de dossier « Socio- Économique »que prévoit la loi, ayant bénéficié d’une fausse réduction de prix en supprimant le prix des bus associés et du parking Jean Pierre prévus sur le devis initial.
    De plus les voiries « Des Belges , Victor Hugo , Schumann  » deviennent à sens unique….laissant penser que des problèmes évidents de circulations des riverains deviendrons difficiles.Ex: taxis, garages déménagements, commerces urgences etc…

LAISSER UNE RÉPONSE