Rencontre – Ce Dijonnais va nager de Marseille à Toulon pour collecter les déchets

Article de Julie Blot

Amoureux de la mer et de son écosystème, Emmanuel Laurin, 31 ans, a eu un jour une idée insolite : parcourir 120 km à la nage entre Marseille et Toulon, avec pour objectif de ramasser les déchets des fonds marins peu profonds et sensibiliser un maximum le public. Son départ est prévu le 25 mai 2017, sur la plage du Prophète. 

Dijonnais d’origine, celui qui préfère qu’on le nomme « Manu », a sillonné la France en passant par Bordeaux pour suivre une école de commerce, puis par Paris pour travailler dans le milieu musical, avant de retourner finalement à Dijon il y a 4 ans pour ouvrir une agence événementielle. Il y a seulement un an, il change de nouveau de région et pose ses valises à Aix-en-Provence. En s’installant dans la région, il succombe au charme des paysages côtiers, mais est également marqué par la pollution de la Méditerranée.

Manu nage depuis environ 7 ans. Il a découvert ce sport suite à une blessure à la cheville, à cause de laquelle il a du suivre une période de rééducation et faire de la natation. En amoureux de la mer, il passe beaucoup de son temps à nager et randonner plusieurs heures au large des côtes.

Un projet récent et plein d’ambition

Le projet est né à l’aube de ses 30 ans, il y a 1 an et demi, lors de l’une de ses sorties en mer. Porté par ses convictions personnelles, il trouve la force et l’envie de devenir acteur de la protection des espaces côtiers et des fonds marins.

Il imagine alors et construit un projet à son image : nager 120 km de Marseille à Toulon en collectant les déchets visibles à l’œil nu qu’il trouvera sur son passage. C’est un véritable projet personnel, sportif et écologique. Manu s’entraine très dur, afin de réaliser ce qui va être pour lui un réel défi sportif, comme il nous l’explique « Je m’entraine beaucoup afin de réaliser ce qui va être pour moi un réel défi sportif. Je n’ai jamais été un nageur de compétition, mais je suis habitué à nager de longues randonnées aquatiques ».

grand-saphir-dijonnais-dechet-mer

« 120 km en 15 jours « 

« J’espère parcourir ces 120 km en 15 jours, soit une moyenne de 8 km par jour. Je serai accompagné pour cette expédition d’une personne en kayak et d’une personne en voilier pour l’assistance matérielle et logistique. Je passerai chaque nuit et repas sur le voilier. Les déchets que je vais collecter seront stockés dans un grand filet ou sur le voilier, et des points de collectes seront organisés sur terre avec les associations partenaires. Cette aventure sera filmée par Go Pro et j’espère par un drone. Vous pourrez suivre tout cela sur la page Facebook du Grand Saphir » continue de nous expliquer Manu.

Une mer Méditerranée quasi saturée par les déchets, quelles solutions ?

La mer Méditerranée est la mer la plus polluée du monde. Dans son projet, Manu souhaite démontrer l’urgence de la situation. Plus qu’une action de sensibilisation, cette aventure se révèlera source d’informations pour les recherches scientifiques sur la pollution de la Méditerranée. Ce projet va permettre de collecter des données notamment sur les types de déchets, d’étudier leur origine ou encore de cartographier les zones déchets.

ramassage-dechet-mer-mediterranee

Manu réfléchit également à la meilleure manière de revaloriser ces déchets après la collecte, en leur donnant une deuxième vie. Dans cette aventure, il souhaite rassembler et mettre en avant les associations de la région également portées sur la protection de l’environnement et des milieux marins.

C’est donc avec le soutien entre autres de Surfrider Foundation Méditerranée, Mer Terre, 1 Déchet par Jour, Une marche pour l’environnement, ou encore Team Malmousque que le Grand Saphir évolue. Le projet n’a pas rencontrer de difficultés et se construit de jour en jour. Aujourd’hui, Manu cherche des soutiens financiers et le voilier qui lui servira d’assistance lors de son périple.

Le départ du Grand Saphir sera donné le 25 mai 2017 sur la plage du Prophète à Marseille . Cette première étape sera ouverte à tous : nageurs, plongeurs, kayakistes, marcheurs. Tous pourront participer à cette grande collecte.

Découvrez la vidéo de présentation du Grand Saphir

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE