Le Gyptis devient un cinéma Art et Essai avec le soutien de l’Etat

Le Gyptis © Caroline Dutrey

C’est une bonne nouvelle pour le cinéma le Gyptis, installé depuis plus de cent ans dans le quartier de la Belle de Mai (3e) aux pieds de la célèbre Friche, le nouveau centre culturel en vogue à Marseille. L’Etat vient de lui accorder le titre de cinéma Art et Essai. Une décision qui amène un soutien financier au cinéma et garantit au public une programmation de qualité.

A Marseille, le Gyptis rejoint ainsi le cinéma l’Alhambra, situé dans le 16e arrondissement, lui aussi classé Art et Essai.

Retrouvez tous les cinémas originaux et décalés à Marseille dans notre sélection

Le Gyptis classé Art et Essai

Pour la petite histoire, le Gyptis fut d’abord un cinéma créé en 1913, puis un théâtre, qui abrita la compagnie Chatôt-Vouyoucas à partir de 1987. En 2013, à la suite du départ de la compagnie, le théâtre et la Friche la Belle de Mai se sont rapprochés, pour rendre le Gyptis à sa vocation première : le cinéma. La salle a été rénovée avec le soutien de la Région PACA et du CNC et a rouvert ses portes en 2014.

Le Gyptis © Caroline Dutrey
Le Gyptis © Caroline Dutrey

Une salle de cinéma Art et Essai est destinée à promouvoir le cinéma indépendant, répond à certains critères spécifiques et permet l’obtention d’une subvention de l’État. L’objectif est de soutenir la diverse culturelle et la production indépendante, et ainsi de lutter contre l’immense domination des films à gros budgets et autres productions hollywoodiennes.

Ce label est provisoire et soumis à examen et peut être retiré pour différentes raisons. 50 millions d’entrées sont réalisées chaque année dans les salles Art et Essai, soit 1/4 des entrées nationales, plus de la moitié des entrées sont réalisées par des films européens, avec une place particulière pour les films français, notamment les premiers films et ceux qui bénéficient de l’avance sur recettes.

La réaction de l’équipe du Gyptis

Nous avons contacté la personne en charge de la programmation du Gyptis, Juliette Grimont, qui s’est montrée très enthousiaste pour la suite.

« Ce label va clairement nous aider à mener notre politique culturelle qui vise à montrer un cinéma exigeant avec des films qui ne passent pas ailleurs sur Marseille, et qui n’ont pas le même impact médiatique que les grosses productions, donc c’est une façon de la part du CNC , de nous encourager à montrer la diversité du cinéma. 

Cette aide est de 10 000 euros pour un an. Tous les ans, il faut repasser en commission et justifier que notre programmation et notre animation sont à la hauteur. Il faut savoir que cette subvention est aussi donnée en fonction de notre politique d’animation, et je crois que cette année, c’est surtout ça qui a été récompensé. Deux à trois fois par semaine, nous organisons des événements, comme des rencontres avec des réalisateurs, des ateliers pour les enfants, des ciné-concerts, des rétrospectives… On invite des historiens du cinéma, des universitaires, des journalistes et des critiques… C’est très foisonnant. 

Nous avons en réalité obtenu dans ce grand label, trois labels : Patrimoine et Répertoire, parce qu’on montre au moins un film de répertoire par semaine. Jeune public, car nous avons un tiers de nos séances qui sont consacrées aux jeunes et nous pratiquons des prix hyper attractifs pour ces séances qui sont à 2,5 euros par personne, adulte ou enfant. Recherche et Découverte, il s’agit là des films les plus pointus et exigeants qui nécessitent d’être accompagnés par des rencontres avec les réalisateurs. »


Adresse
Le Gyptis
136, rue Loubon
13003 MARSEILLE

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE