Visite au cœur d’un des plus gros chantiers de Marseille

L’un des plus gros chantiers de Marseille, les Docks Libres à la Belle de Mai, est en train d’achever sa première phase de travaux. L’occasion de partir le visiter, accompagné de l’architecte en chef du projet Roland Carta, Laure-Agnès Caradec, adjointe à l’urbanisme au maire de Marseille et Lionel Seropian, Directeur général adjoint de Nexity, promoteur du projet. 

maquette-docks-libres-belle-mai-marseille

Rappelons quand même, qu’il y a un an environ, les Docks Libres faisaient la Une de l’actualité marseillaise à cause d’une très forte mobilisation des habitants du quartier contre le projet qui n’employait pas assez de riverains. Depuis, le problème a été réglé par Nexity. Le nombre de jeunes, principalement issus de la cité Bellevue, juste en face du chantier, a été revu à la hausse. Car, en effet comme le souligne Lionel Seropian, il est primordial d’associer la population du quartier lorsque l’on veut la réussite d’un projet.

C’est quoi les Docks Libres ?

Les Docks Libres, c’est un ensemble immobilier taille XXL situé au niveau de la sortie du métro National, à la place d’anciens entrepôts industriels. Le programme comprend des logements, une résidence étudiante, des bureaux, une crèche sur un total de 70 000 m² de surface de plancher.

Le projet est découpé en deux phases. La première, que nous avons pu visiter est en cours d’achèvement. Les premiers habitants s’installeront avant l’été et la livraison totale s’échelonnera sur plusieurs mois selon les bâtiments, avec au plus tard des livraisons en 2016. La seconde tranche vient tout juste de se voir délivrer son permis de construire. Les travaux débutent donc cette année et la livraison est prévue dès 2018.

roland-carta-maquette-docks-libres-belle-mai

Des points forts pour un projet assez novateur

La résidence comporte des atouts non négligeables comme la présence en surplomb de la bouche de métro « National », sur la ligne 2, du plus haut bâtiment de France construit en bois. Il abritera les bureaux de Nexity, qui réalise la résidence dans son ensemble.

batiment-bois-nexity-siege-regional-marseille

nexity-siege-social-marseille-docks-libres

Autre points forts du projet, un cœur d’îlot aménagé avec des potagers partagés qui seront gérés par une association d’habitants, un petit jardin paysager aménagé en labyrinthe pour amuser les plus jeunes, une passerelle aérienne pour connecter les deux parties de la résidence et qui permet à la rue, espace donc ouvert au public, de passer dessous et de traverser l’îlot sans y entrer réellement. Certains appartements auront même la chance de bénéficier d’une vue vraiment top sur la rade de Marseille.

Les potagers partagés seront implantés dans les bacs en béton en construction au cœur des logements

jardin-partage-marseille-belle-de-mai

 La vue d’un appartement témoin

docks-libres-marseille-vue-mer-port

Mais, notre coup de cœur réside dans la réalisation d’une immense fresque de 1 km qui parcourt tous les bâtiments de la résidence et retrace les 2600 ans d’histoire de Marseille, de l’arrivée des Grecs à aujourd’hui. Une belle réussite. D’autant, que cette fresque est présente sur les balcons des futurs résidents, qui auront la chance d’avoir chacun un bout d’histoire chez eux. Enfin, encore faut-il qu’ils aient acheté au bon étage !

Le chantier au cœur de la résidence avec vue sur la fresque

chantier-docks-libres-belle-mai-marseille

chantier-travaux-docks-libres-residence-marseille

Des prix eux aussi attractifs

Avec un prix du m² de 2750 euros pour du neuf avec vue sur la rade de Marseille (selon les appartements), métro en pied de résidence, jardins partagés, crèche, etc. Le prix reste relativement attractif. Il a d’ailleurs permis à de nombreux habitants des 3e, 14e et 15 arrondissements d’y investir. Selon Nexity, ils représentent la moitié des acquisitions à cette date (Cf vidéo ci-dessous).

La 1ère tranche en détails

39 900 m² au total, dont 151 logements locatifs sociaux, 39 logements en prêt locatif social (PLS), 265 logements en accession libre, 130 logements en résidence étudiante, 100 logements en résidence hôtelière à vocation sociale, 760 m² de locaux artisanaux, 1000 m² de commerces en pied d’immeuble, 3000 m² de bureaux pour Nexity dans le bâtiment en bois, 600 m² pour la crèche (Cf vidéo ci-dessous).


La vidéo de la présentation du 9 janvier

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE