Des fromages 100% marseillais produits dans les quartiers Nord !

Depuis un peu plus d’un an, la ferme pédagogique de la Tour des Pins (14ème arrondissement) a repris de l’activité. Marie Maurage, la nouvelle agricultrice, s’y occupe d’un peu plus de 80 chèvres, brebis et vaches afin de produire notamment des fromages et des yaourts 100% marseillais. Made in Marseille est allé à la rencontre de cette productrice pour découvrir son activité.

C’est à l’entrée du village de Sainte-Marthe (14ème arrondissement) que se niche la ferme pédagogique de la Tour des Pins. En arrivant près du lieu, il est difficile d’imaginer que six hectares de pâturages se trouvent dans ce coin de la ville où les immeubles et la circulation sont importants. Pourtant, une fois la grille du domaine franchie, on se croirait dans le Marseille rural d’autrefois. L’espace de verdure et les animaux qui s’y baladent rendent le dépaysement total. Ici, depuis un peu plus d’un an, fromages et yaourts bio sont, entre autres, produits par Marie Maurage, agricultrice débarquée de Briançon (Hautes-Alpes). Une activité qu’il est possible de découvrir au travers de visites guidées et d’animations.

Découvrez nos autres reportages sur l’agriculture à Marseille

Fromages et yaourts 100% marseillais

Au total, la ferme de la Tour des Pins compte environ 40 chèvres, 40 brebis et une vache. Grâce à ses animaux, Marie Maurage produit fromages, faisselles, crème fraîche, yaourts et beurre, le tout entièrement sur place et de façon biologique.

« Je ne travaille qu’avec du lait cru. Puisqu’il n’est pas pasteurisé, cela signifie qu’il a encore toutes ses bactéries, bonnes comme mauvaises. Je ne fais travailler ensuite que les bonnes bactéries pour fabriquer les différences fromages, yaourts et autres produits laitiers », explique Marie Maurage.

L’agricultrice peut produire entre 20 000 et 30 000 fromages sur l’année. Ces derniers sont ensuite vendus, avec les autres produits qu’elle confectionne, directement à la ferme, dans des magasins bio, des marchés ou encore à des restaurateurs.

ferme-brebis-chevre-fromage-paturage
Le domaine compte 12 hectares dont six de pâturage © Ferme de la Tour des Pins

Découverte de la ferme et de son histoire

En plus des chèvres, brebis et vaches, sont aussi présents à la ferme de la Tour des Pins des cochons, lapins, poules et canards également en élevage. Il est d’ailleurs possible de découvrir tout ce petit monde grâce à des visites guidées. Des animations sont même organisées régulièrement pour les enfants. Car la ferme pédagogique appartient à la ville de Marseille et, en contrepartie de la mise à disposition du domaine, Marie Maurage doit y tenir des animations.

« Le domaine de Montgolfier appartenait auparavant à la famille du même nom. Il a été racheté par la mairie à la fin des années 1970 pour y créer une ferme pédagogique », raconte Marie Maurage.

Auparavant, du côté de Sainte-Marthe, les terrains étaient majoritairement agricoles. Le domaine de Montgolfier n’échappait pas à la règle et se composait d’une bastide et de terres qui étaient cultivées pour faire vivre la famille qui y vivait. Aujourd’hui, la bastide et les terres sont toujours là. Et après trois ans sans activité, le domaine et la ferme sont bel et bien relancés grâce à l’énergie et au travail acharné de la nouvelle agricultrice.

animation-enfant-visite-guide-ferme
Des animations avec les enfants sont régulièrement organisées pour découvrir la ferme et ses animaux © Ferme de la Tour des Pins

Informations pratiques

2 traverse Cade, 13014 Marseille

Visite de la ferme et animations sur réservation au  06 61 83 39 96 / marianneheinrich@riseup.net

Ouverture de la vente des fromages : mercredi et vendredi de 16h30 à 18h00, samedi de 11h à 12h30

Commentaires Facebook

4 COMMENTAIRES

  1. je pense que vous oublié la ville de marseille qui a financée la remise en état de la ferme du logement et des alentours afin que marie maurage puisse s’installer.
    a moins qu’on aurait « oublié » de vous le signaler.
    pour infos pendant 3 ans d’inactivité la « faune » qui habite les alentours a tout cassée.
    vous croyez que c’es marie maurage qui a finacé les travaux ? et bien non ce sont les contribuables marseillais.
    a bon entendeur…….

LAISSER UNE RÉPONSE