Après la série de dysfonctionnements rencontrés dans les bureaux de vote marseillais au premier tour des élections régionales et départementales dimanche dernier, la Ville de Marseille promet d’augmenter la prime des assesseurs, qui passera de 160 à 350 euros, pour le second tour ce dimanche.

Manque d’enveloppe pour voter, absence d’assesseurs, fermetures temporaires de certains bureaux, le scrutin du premier tour des élections régionales et départementales a rencontré de nombreux dysfonctionnements, et suscité les levers de bouclier de centaines d’électeurs qui sont déplacés “pour rien” ou ont attendu plusieurs heures. Mais aussi de l’opposition au Printemps marseillais, notamment de la liste Provence Unie.

Dimanche 20 juin, à l’ouverture des bureaux de vote, alors qu’ils manquent des présidents de bureaux et des assesseurs dans plus d’une trentaine de bureaux (sur 481), des fonctionnaires de la Ville sont réquisitionnés par la préfecture.

Pour éviter de connaitre de nouveaux problèmes, la municipalité a décidé d’augmenter la prime donnée aux agents qui tiennent les bureaux de vote. Les assesseurs toucheront 350 euros brut au lieu de 160 euros habituellement et 250 euros pour le président de bureau. Une formation sera aussi dispensée aujourd’hui aux agents volontaires.

Pour rappel, les conseillers municipaux ont l’obligation de tenir un bureau de vote s’ils ne figurent pas sur une liste candidate à l’une des deux élections.

Retour sur les événements du 1er tour

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !