Article publié en novembre 2015 et mis à jour en mai 2016

Tous ceux qui dorment, régulièrement ou non, dans leur voiture et qui connaissent donc cet inconfort vont apprécier la nouvelle : un jeune provençal a inventé un modèle universel de lit rétractable pour voiture. Un concept qui s’installe en seulement cinq minutes et qui a de l’avenir. Pour preuve, il a récemment été récompensé d’une médaille d’or au Concours Lépine.

À seulement 25 ans, Valérian Lasseyte a créé ce qu’il a baptisé le « Bedcar », un lit pliant qui permet de dormir en total confort dans son véhicule. La seule condition est que les sièges soient rabattables et que la voiture soit suffisamment grande pour pouvoir y placer un vrai matelas gonflable. Pas trop de souci à faire de ce côté-là puisque le provençal a fabriqué son premier prototype, à l’origine pour son propre usage, pour s’adapter à sa Clio. Face à l’engouement de ses proches et de ses amis pour son invention, et poussé par ces derniers, le jeune homme a décidé de se consacrer pleinement dans la fabrication de ce lit pliant qui a déjà retenu l’attention de bon nombre de personnes.

Un lit qui se garde à vie

Le Bedcar s’installe et se désinstalle en seulement cinq minutes lorsque l’on est seul. Le matelas se gonfle ensuite aisément grâce à l’allume-cigare. Seules contraintes : avoir une voiture cinq portes, pour être sûr qu’elle soit assez grande, et des sièges rabattables. Car le lit s’installe au-dessus de ces derniers une fois qu’ils sont rabattus, en s’adaptant autant en hauteur qu’en largeur. Pour le rangement, le Bedcar peut se garder dans le coffre sans l’encombrer puisque, une fois plié, il ne prend que 15 cm.

« Par rapport à des produits existants, le Bedcar a de grands avantages : son prix, environ 500€, et son format car il s’adapte à presque tous les modèles de voiture, même les petits gabarits comme les Clio. Cela signifie que si vous avez besoin de changer de voiture, vous pourrez le garder et l’utiliser dans votre nouveau véhicule », explique Valérian Lasseyte, créateur du Bedcar.

lit, [Invention] Un jeune provençal crée un modèle universel de lit pliant pour voiture, Made in Marseille
Une fois plié, le Bedcar ne prend que 15 cm de hauteur dans le coffre. © DR

Médaille d’or au Concours Lépine 2015

C’est en mars 2015 que Valérian Lasseyte a eu l’idée de son lit pliable. Il réalise alors lui-même les dessins de son prototype et le confectionne avec l’aide de ses voisins. En juillet, son exemplaire est prêt. Le jeune homme n’imaginait pas, à ce moment-là, en produire davantage, seulement l’utiliser pour son usage personnel. Mais ses amis et ses proches, emballés par son invention, l’ont poussé à se présenter au Concours Lépine Européen.

« Je suis allé au Concours Lépine Européen de Strasbourg avec l’idée de vendre mon brevet à des investisseurs, mais il n’y en avait aucun ! Le public était très intéressé par le Bedcar : 107 personnes se sont inscrites pour le précommander si jamais je le commercialisais. Cela m’a vraiment donné envie de me lancer », confie Valérian Lasseyte.

En plus de ces précommandes, le jeune homme repart de Strasbourg avec une médaille d’or en poche, décernée par le jury. Une récompense qui lui apporte le prestige de l’avoir gagnée mais qui est surtout la preuve que son invention a de l’avenir.

lit, [Invention] Un jeune provençal crée un modèle universel de lit pliant pour voiture, Made in Marseille
Valérian Lasseyte est reparti du Concours Lépine avec une médaille d’or et 107 précommandes de son Bedcar.

Production et commercialisation à venir

Depuis le mois de mai 2016, les précommandes du Bedcar sont ouvertes au public sur son site internet à un prix avantageux. Cela permettra à Valérian Lasseyte d’obtenir une avance financière pour lancer les premières productions.

Entre le 29 avril et le 8 mai 2016, le jeune entrepreneur était de nouveau présent au concours Lépine, cette fois international, pour présenter son invention terminée au grand public aux côtés des meilleurs inventions françaises. Un concours dont il est encore une fois reparti avec une médaille d’or.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !