La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur souhaite proposer un prix de l’innovation en santé. L’objectif étant le déploiement de l’E-santé télémédecine. Les professionnels de la santé sont appelés à participer. 

Si le terme ne vous parle pas, l’E-santé, c’est la santé “connectée”, relative à tous les domaines de la santé qui font appel à internet, aux applications pour smartphones et aux objets connectés. La région souhaite mettre le focus sur la télémédecine, c’est à dire tous les actes médicaux réalisés à distance par un médecin (consultation par vidéoconférence, télé-assistance, télésurveillance du patient…). Afin de déployer ces services digitaux et numériques, le conseil régional a noué un partenariat avec l’Agence régionale de la Santé (ARS).  

La liste de ceux qui sont appelés à rejoindre la manifestions est longue : professionnels de santé, regroupements de professionnels et de réseaux de santé, établissements de santé et médico- sociaux, associations, entreprises, laboratoires, organismes de recherche, établissements d’enseignement supérieur, établissements publics ou encore collectivités territoriales implantés dans la région. 

Les innovations numériques à l’honneur 

Ce prix régional est l’occasion de découvrir de nouvelles innovations technologiques, mais pas que. Inventions numériques, organisationnelles et comportementales sont aussi attendues. L’objectif est d’apporter une réelle valeur ajoutée selon la région. 

Quatre catégories de prix seront décernées : 

  • Le développement économique
  • La recherche, l’enseignement supérieur et la formation 
  • L’innovation collaborative
  • Le coup de coeur Provence-Alpes-Côte d’Azur en lien avec les politiques régionales de santé

Et ces catégories seront elles, adossées à cinq thèmes : 

  • L’expérience du patient 
  • L’expérience des professionnels de santé
  • L’accessibilité et les parcours soins
  • La prévention et l’éducation thérapeutique du patient
  • Le data et l’E-santé 

La médecine de demain

Les initiateurs de ce projet souhaitent rassembler des acteurs d’horizons différents. Ensemble, ils pourront imaginer la médecine de demain. Leurs idées seront alors diffusées et pourront peut être, contribuer à une modernisation des organisations de santé. La Région a même espoir que de nouveaux modes de prise en charge émergent. L’unique condition : que l’innovation soit « source de progrès médicaux au bénéfice des patients ». 

Une subvention de 10 000 euros accordée pour co-financer le prix 

L’Agence régionale de la Santé a décidé d’attribuer une subvention de 10 000 euros à la Région afin qu’elle puisse cofinancer « le prix régional de la santé ». C’est également la Région qui assurera la préparation des éléments nécessaires à la tenue du jury de sélection.  

Le président du jury (qui sera désigné parmi les élus régionaux) sera accompagné d’un co-président choisi par l’ARS. Tous deux pourront juger aux côtés de représentants qualifiés tels que l’assurance maladie, les facultés de médecine ou encore l’union régionale des professionnels de santé. 

Afin de pouvoir concourir pour remporter le prix, les projets doivent être déjà réalisés ou en développement. Il est aussi primordial qu’ils améliorent l’accès aux soins et sachent impliquer les patients et ses proches. Il doit également être muni d’une prise en charge personnalisée et garantir une sécurité numérique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !