La semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes se déroule en ce moment à Marseille. Elle réunit jusqu’à samedi la communauté latino-caribéenne de la ville, et ses artistes. Expos, concerts, ateliers… La diversité culturelle de cette importante communauté est mise en lumière.

La semaine culturelle latino-américano et caribéenne se tient en ce moment à Marseille, et jusqu’au 8 juin. Elle est organisée par la Maison de l’Amérique Latine et des Caraïbes PACA (MALC).

À Marseille, on compte environ 4 000 expatriés d’Amérique du sud et des Caraïbes, et ces derniers tiennent à partager leurs traditions et leurs cultures. En plus de faire la lumière sur cette importante communauté avec ce festival, l’association oeuvre pour la création de consulats supplémentaires dans la cité Phocéenne. « On est en train d’ouvrir un troisième consulat à la fin du mois pour représenter l’Argentine », annonce avec joie Roselyne Bellepaume-Noguera, consule de Bolivie. « C’est bête de devoir monter à Paris pour obtenir des papiers ».

Les Arts à l’honneur

La MALC a dédié une semaine entière où les projecteurs seront pointés sur des artistes de la communauté. Marion Ouazana, directrice artistique de l’AKDmia enseigne le tango et le folkore argentin dans ce lieu de vie culturel qu’elle a fondé rue des Héros. C’est ici, que se déroule la plupart des événements du festival.

, Marseille au rythme de l’Amérique latine et des Caraïbes, Made in Marseille
Adriana Kechichian

Des dizaines d’artistes de divers univers présentent leur travail. Parmi eux, l’urguayenne Adriana Kechichian, et l’espagnol Don Rodolfo, exposent leurs toiles depuis lundi à l’AKDémia. Ils ne sont pas les seuls artistes latino à exposer sur les murs du local. Le photographe colombien Rodrigo Gonzales vous transporte jusqu’à la ville de Medellin avec ses clichés en noir et blanc. Dans un autre domaine, Martin Arias présentera les bienfaits des plantes médicinales endémiques du Pérou et de l’Amazonie ce jeudi à 14 heures.

Si la semaine s’est déroulée au rythme des expositions et des ateliers pour petits et grands, le temps fort aura lieu ce samedi 8 juin au Parc de la Bagatelle. 1500 personnes sont attendues pour assister aux concerts, ateliers chant, initiation à la danse, et animations pour les enfants.

Méva Lauret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !