Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône vient de voter une subvention de 57 millions d’euros pour l’AP-HM. Objectif : la création d’un grand pôle parents-enfants à l’hôpital de la Timone. Ce projet à 120 millions d’euros doit voir le jour en 2027.

« Adopté à l’unanimité ». Les conseillers départementaux ont tous voté, ce vendredi 9 décembre en séance plénière, pour une subvention de 57 millions d’euros à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM). Cette enveloppe conséquente vise à financer la création du bâtiment parents-enfants à l’hôpital de la Timone.

Ce pôle d’environ 44 000 m2 doit proposer, d’ici 2027, une maternité et les activités de pédiatrie d’une capacité de 399 lits. Des services qui prennent place aujourd’hui entre les campus de la Conception et de la Timone. Le montant estimé du marché de conception-réalisation, lancé par l’AP-HM en décembre dernier, est de 120 millions d’euros, hors taxe.

parents-enfants, Le Département débloque 57 M€ pour le futur pôle parents-enfants à la Timone, Made in Marseille

Un plan de modernisation de l’AP-HM à 238 millions d’euros

Ce projet s’inscrit dans le vaste plan de modernisation de l’AP-HM à 368 millions d’euros : « Cap sur 2030 ». Le Comité interministériel de performance et de modernisation de l’offre de soins (Copermo) l’a validé en 2020. En décembre 2021, le premier ministre Jean Castex est venu signer le protocole d’accord actant la participation de l’État à hauteur de 238 millions d’euros.

La première étape de cette modernisation a été l’ouverture au printemps dernier du Biogénopôle. Il prévoit désormais la rénovation des bâtiments historiques de l’AP-HM, la construction du pôle parents-enfants et un nouveau SAMU zonal sur la Timone.

Un vaste projet pour lequel « le niveau très élevé de la dette de l’AP-HM limite singulièrement sa capacité d’action. Ne lui permettant pas d’engager seule les sommes nécessaires aux travaux de modernisation immobilière » rappelle le Conseil départemental en apportant son soutien financier.

Les autres collectivités territoriales s’inscrivent dans le financement de ce plan. La Région à hauteur de 31 millions, la Ville de Marseille 25 millions d’euros, et la Métropole 17 millions d’euros.

Bouton retour en haut de la page