Faire du sur-mesure pour les demandeurs d’emploi, objectif n°1 de Pôle Emploi PACA

Sur les 4 400 agents de Pôle Emploi PACA, un peu plus de 1 500 sont entièrement dédiés à l’accompagnement des 450 000 demandeurs d’emploi du territoire. Parmi ces derniers, 48 000 bénéficient d’un suivi intensif qui va au-delà de la simple recherche d’emploi. Avec l’idée de faire du sur-mesure et de la personnalisation en fonction des profils.

« Toutes catégories confondues, on suit 450 000 demandeurs d’emploi sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. En 2017, on a permis à plus de 350 000 demandeurs d’emploi de retrouver un travail », souligne Thierre Lemerle, directeur de Pôle Emploi PACA. Un peu plus de 18 000 retours à l’emploi ont ainsi été enregistrés en 2017 comparé à 2016.

Une augmentation que l’institution compte bien réitérer pour cette nouvelle année. Surtout, Pôle Emploi PACA souhaite continuer sur une dynamique instaurée ces dernières années : plus de personnalisation et de sur-mesure pour les demandeurs d’emploi.

« Tous les demandeurs d’emploi n’a pas les mêmes demandes. Certains sont plus autonomes, d’autres ont des difficultés autres que l’emploi. Notre ambition est que nos conseillers s’occupent le plus de ceux qui en ont le plus besoin. C’est logique, mais ce n’était pas le cas il y a cinq ou six ans. Pôle Emploi est souvent vu comme une machine alors qu’on a fait un effort sur la personnalisation », met en avant Thierry Lemerle.

Pour se faire, l’institution a de plus en plus recours au numérique et à la digitalisation. Non pas pour que les demandeurs d’emploi s’adressent dans le futur uniquement à des machines, mais au contraire pour robotiser certaines tâches et en libérer ainsi les conseillers. Résultat : plus de temps à passer au plus près des demandeurs d’emploi pour leur accompagnement.

Pôle Emploi PACA souhaite poursuivre en 2018 ses efforts instaurés ses dernières années sur la personnalisation et le sur-mesure pour les demandeurs d’emploi.

Un suivi intensif notamment pour les jeunes

Certains conseillers de Pôle Emploi PACA, 605 exactement, ont, eux, un portefeuille plus restreint de demandeurs d’emploi à accompagner. Car les demandeurs d’emploi les moins autonomes bénéficient d’un suivi intensif. Un « parcours » spécifique est ainsi dédié aux jeunes, un autre, plus global, aux demandeurs d’emploi qui connaissent des problématiques annexes telles que le logement ou la santé.

15 conseilleurs Pôle Emploi au niveau de la région PACA œuvrent aussi dans les maisons d’arrêt pour s’occuper de la recherche d’emploi des sortants de prison. « Nous avons plein de missions de service public qui sont méconnues et dont nous sommes fiers », insiste Thierry Lemerle. Au total, 48 000 demandeurs d’emploi font partie de ce dispositif d’accompagnement renforcé, qui enregistre un taux de reclassement proche de 70%.

Des recherches d’emplois désormais basées sur les compétences

Pour cette année 2018, Pôle Emploi PACA et son directeur régional ont comme priorités de continuer le sur-mesure et la personnalisation pour les demandeurs d’emploi, de poursuivre l’effort vers le numérique ainsi que les partenariats avec les acteurs économiques du territoire, comme la région Provence-Alpes-Côte d’Azur par exemple.

De nouveaux outils ont aussi été mis en place pour faciliter la recherche des demandeurs d’emploi comme « Mon horizon professionnel ». Cette nouvelle plateforme est commune aux conseillers et aux demandeurs d’emploi. Ces derniers, en plus de leurs expériences et de leurs diplômes, y renseignent aussi leurs compétences et leurs hobbies, qui seront pris en compte dans la recherche de profils par des entreprises en recrutement. « Travailler sur les compétences des demandeurs d’emploi pour établir des passerelles entre les métiers est un des enjeux majeurs de cette année », explique l’institution.

À lire aussi

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE