Garde républicaine – La police se met au cheval à Marseille

Garde républicaine – La police se met au cheval à Marseille

Sept cavaliers et chevaux de la Garde républicaine vont être déployés à Marseille pendant six mois à partir d’avril 2018. Une expérimentation pendant laquelle ils contribueront notamment à la sécurité les jours de matchs à l’Orange Vélodrome, pendant de grands événements et manifestations ou sur les plages.

C’est au centre équestre du parc Pastré que les sept chevaux, qui font partie de l’un des escadrons du régiment de cavalerie de la Garde républicaine, vont être hébergés. Si Martine Vassal, la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, avait initialement pensé les accueillir aux écuries de l’Arbois, dans le Pays d’Aix, comme le révèle La Provence du jour, le parc Pastré s’est révélé plus pratique géographiquement parlant. Les cavaliers pourront ainsi intervenir à Marseille, mais aussi dans les communes alentours.

C’est d’ailleurs Martine Vassal qui avait fait la demande d’un tel dispositif, d’abord auprès d’Emmanuel Macron lors de sa visite à Marseille en septembre dernier, puis par courrier adressé au ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Ce dernier a répondu favorablement à la requête de l’élue. Le dispositif est actuellement en train de se mettre en place, avant un déploiement à partir d’avril, pendant six mois.

Cavaliers et chevaux auront pour mission de contribuer à la sécurisation d’espaces sensibles durant toute la durée de leur mission, et aussi d’intervenir sur les plages au cours de l’été. Ils pourraient également être présents lors du défilé du 14 juillet à Marseille, d’après Martine Vassal.

À lire aussi

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE