La Métropole veut convaincre les investisseurs de réaliser leurs projets sur son territoire

La Métropole veut convaincre les investisseurs de réaliser leurs projets sur son territoire

En déplacement à Paris au SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise destiné au marché français, les élus de la Métropole Aix-Marseille-Provence souhaitent y promouvoir les atouts du territoire, notamment dans l’immobilier d’entreprise. Avec pour principal objectif de convaincre investisseurs et promoteurs de réaliser des projets dans la zone métropolitaine.

À lire aussi

Parmi les élus de la Métropole Aix-Marseille-Provence actuellement à Paris se trouve Gérard Gazay. Le vice-président de la Métropole, délégué au développement des entreprises, aux zones d’activité, au commerce et à l’artisanat, revient pour l’occasion sur les raisons de ce déplacement au SIMI, où la Métropole se rend depuis sa création en 2010, précédée auparavant par la communauté urbaine de Marseille (MPM).

Made in Marseille – Bonjour Gérard Gazay. Tout d’abord, expliquez-nous pourquoi la Métropole est-elle présente au SIMI ?

Gérard Gazay – La majorité des territoires français y sont présents pour promouvoir leurs atouts, notamment dans le secteur de l’immobilier d’entreprise. À ce titre la Métropole s’est donnée comme objectif de mettre sur le marché 400 ha de foncier économique d’ici 2021 et 1 450 hectares d’ici 2030. Nous devons faire connaitre cette démarche et nos ambitions aux 28 000 promoteurs, investisseurs, utilisateurs finaux et autres acteurs qui sont rassemblés pendant trois jours au salon.

Quels sont vos objectifs en participant à ce salon ?

Le principal objectif est de réaliser des rendez-vous avec des investisseurs et des promoteurs pour les convaincre de réaliser des projets sur notre territoire. Nous avons tous les atouts d’une grande Métropole : accessibilité, enseignement supérieur, recherche, innovation, grands projets structurants, rayonnement international, dynamisme économique… avec la qualité de vie et le soleil en prime !

L’année 2017 s’annonce en nette haute hausse par rapport à 2016 sur le plan des commercialisations de bureaux, entrepôts et locaux d’activité. Les 116 000 m² de transactions de 2016 devraient être largement dépassés cette année.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les solutions proposées par la Métropole pour mettre en avant le territoire ?

Plusieurs projets et réalisations de notre territoire seront mis en avant au SIMI :

  • L’extension de la zone d’activités de la Gandonne à Salon-de-Provence qui offre 4,2 nouveaux hectares aux entreprises innovantes,
  • La zone Cap Horizon, à Vitrolles qui s’inscrit comme une nouvelle offre pour les entreprises liées au Projet Henri-Fabre, en complément du technoparc des Florides à Marignane et du parc d’activités d’Empallières à Saint-Victoret. Ces deux opérations avaient d’ailleurs été présentées et lancées à l’occasion de précédentes éditions du SIMI.
  • La zone d’activités Athélia V, dont la livraison est effective depuis quelques mois, offre quant à elle 23 hectares commercialisables. Des projets de villages d’entreprises ou de parc tertiaire sont aujourd’hui à l’étude et le SIMI est une bonne occasion de présenter ces projets et de rencontrer des opérateurs susceptibles de s’y intéresser.

Un focus sera aussi fait sur le co-working, avec la présentation d’une sélection de l’offre de notre territoire. Cet atelier sera l’occasion de s’interroger sur l’impact de ces nouvelles façons de travailler sur la production immobilière et dans quelle mesure Aix-Marseille devient le nouvel eldorado du co-working. Cette séquence sera animée par le Club Immobilier Marseille Métropole Provence qui est également l’un des partenaires de la Métropole lors de ce SIMI 2017.

Et concernant votre objectif de mettre sur le marché 400 ha de foncier économique d’ici 2021 ?

La Métropole finalise actuellement trois études qui vont permettre de localiser ces 400 hectares de foncier économique qui sont notre objectif à 5 ans, à travers la requalification de zones existantes, avec des nouvelles zones aménagées et une place particulière pour le tertiaire qui fera l’objet d’un schéma de développement spécifique.

La Métropole va initier en 2018 des Ateliers pour réunir l’offre du territoire (zones d’activités, immobilier, foncier, les aménageurs et développeurs) et la demande des entreprises (à travers la CCIMP, les Chambres des Métiers et d’agriculture, l’UPE13, la CPME13 et Provence Promotion). L’objectif est de discuter, pour chacune des six filières stratégiques de la Métropole, des orientations à donner dans le développement de l’offre pour qu’elle réponde au mieux aux besoins de la demande.

Au même titre que le MAPIC à Cannes où, par exemple, la ville de Marseille fait la démonstration d’une grosse opération commerciale, est-ce qu’une ou plusieurs opérations d’immobilier d’entreprise vont être présentées au SIMI ?

Parmi tous les projets présentés, le point fort de ce SIMI sera la présentation de la Tour la Marseillaise, par Marc Pietri, président de Constructa, le jeudi 8 décembre à 11h30. Un point d’étape sera fait sur l’avancement du chantier de ce bâtiment, dont la livraison est prévue pour la mi-2018. La Métropole sera locataire de 12 étages dans cette tour, qui vient contribuer à dessiner la nouvelle skyline de Marseille.

Quel message vous voulez faire passer aux potentiels investisseurs ?

Premier pôle économique du sud de la France, Aix-Marseille-Provence est le carrefour méditerranéen entre les marchés d’Europe et d’Afrique. Avec le projet Euroméditerranée, qui tout à la fois reconstruit la ville sur la ville, crée un quartier d’affaires central, invente un modèle de développement durable méditerranéen et transforme Marseille. Avec son port, 1er de France et 2e de Méditerranée, avec ses capacités d’innovation, sa grande accessibilité, des projets économiques structurants uniques, la Métropole est aujourd’hui une destination économique incontournable.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la métropole Aix-Marseille-Provence dédié au SIMI en cliquant ici.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE