La métropole monte à Paris pour promouvoir son offre immobilière et foncière

La Métropole monte à Paris pour promouvoir son offre immobilière et foncière

La métropole Aix-Marseille-Provence participe à la 16e édition du SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise destiné au marché français, qui se tient du 6 au 8 décembre prochain à Paris. L’objectif ? Présenter l’offre immobilière et foncière du territoire et en faire la promotion auprès des décideurs et investisseurs.

Pendant trois jours, élus, investisseurs ou encore promoteurs vont pouvoir nouer des contacts et concrétiser leurs projets d’implantation sur la métropole Aix-Marseille-Provence, la plus grande métropole de France. Cette dernière occupera un stand avec cinq autres partenaires : Euroméditerranée, la Ville de Marseille, le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence (CCIMP) et Provence Promotion, l’agence métropolitaine de marketing territorial et de prospection internationale.

En se rendant au SIMI, la métropole souhaiter présenter l’offre immobilière et foncière du territoire et en faire la promotion auprès des décideurs et investisseurs © AP

Six grands projets métropolitains présentés lors du SIMI

En participant au SIMI, la métropole Aix-Marseille-Provence veut montrer aux décideurs économiques et aux investisseurs qu’elle dispose d’une offre immobilière adaptée, diversifiée et bien répartie géographiquement. Et ce, dans le but que les entreprises viennent s’implanter sur son territoire pour y développer de grands projets structurants.

Sur son stand qu’elle partage avec ses cinq partenaires, la métropole va ainsi présenter six grands projets de son territoire :

  • The Camp, campus nouvelle génération, pensé pour que les entreprises mais aussi les startups, étudiants et experts puissent travailler ensemble sur la technologie et la « ville de demain »,
  • Iter, pour lequel 35 pays se sont engagés dans la construction du plus grand tokamak jamais conçu, machine qui doit démontrer que la fusion peut être utilisée comme source d’énergie à grande échelle, non émettrice de CO2, pour produire de l’électricité,
  • Piicto, une plateforme industrielle d’innovation, exemple d’économie circulaire,
  • Euroméditerranée, plus grande opération de rénovation urbaine et de développement économique en Europe,
  • Marseille Immunopole, cluster qui se consacre à la recherche et au développement de deux armes en passe de révolutionner le traitement des cancers et des maladies inflammatoires : les anticorps d’immunothérapies et les thérapies cellulaires.

Objectif : développer l’offre foncière

Pour la métropole Aix-Marseille-Provence, le foncier est la matière première de base du développement économique. Une étude, réalisée en 2015 sur le foncier économique du territoire, a identifié un besoin de 1 450 hectares, d’ici 2030 : 880 pour des entrepôts, 480 pour des locaux d’activités et de 90 pour des locaux technologiques. 900 hectares sont déjà mobilisables à court et moyen terme. À l’horizon 2030, 20 nouveaux projets représentant 750 hectares supplémentaires pourront être développés.

La métropole se donne pour objectif, d’ici 2021, de mettre sur le marché 400 hectares de foncier à vocation économique. Pour cela, elle doit élaborer, à l’échelle des 92 communes qui la composent, un schéma métropolitain de production de l’offre foncière et immobilière économique. L’objectif est de développer des zones généralistes, mais aussi technologiques, de logistique, ou dédiées aux innovations industrielles : pôles d’innovation industrielle, technopôles, parcs d’activités, plateformes logistiques ou encore petits parcs d’activités de proximité.

La Métropole va ainsi lancer, en 2018, des ateliers réunissant l’ensemble des partenaires et des acteurs économiques. Avec pour but de discuter, par filière, des orientations à donner dans le développement de l’offre pour qu’elle réponde au mieux aux besoins de la demande.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la métropole Aix-Marseille-Provence dédié au SIMI en cliquant ici.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE