Connaissez-vous les dates clés qui ont fait l’histoire de Marseille ?

Découvrez quelles sont les dates clés de l’histoire de Marseille et pourquoi elles sont si importantes pour la ville, dans cet article quizz !

Chaque commune, ville ou pays a ses propres dates importantes qui ont marqué son histoire. Que ce soit un jour précis ou seulement l’année, elles évoquent forcément des souvenirs indissociables de leur lieu. Si l’on vous dit 1720, 26 mai 1993 ou 2013, cela ne vous évoque rien à Marseille ?

– 600 avant J.C – La naissance de Massalia

Fondée par les Grecs en 600 avant Jésus-Christ, Marseille est le plus ancienne ville de France. La légende de Gyptis et Protis est le mythe fondateur qui raconte la fondation légendaire de Marseille (Massalia) par des colons grecs venus de la cité de Phocée en Ionie.

Une histoire que l’on trouve dans deux versions. Si ces dernières présentent quelques différences, elles racontent toutes deux le mariage de Gyptis, fille du chef des autochtones, avec Protis, marin originaire de Phocée. Lors de ses noces, la princesse choisit alors d’épouser l’étranger en lui présentant une coupe emplie d’eau au cours d’un repas.

1671 – Quand le premier café de France ouvre à Marseille

Si pour certains, c’est à Paris que le premier café public a été ouvert, sachez que cette information est fausse. Le café a officiellement débarqué en France en 1644 dans le port de Marseille, à bord d’un navire venant d’Alexandrie. Quelques années plus tard, en 1671, le premier établissement public destiné au débit de café ouvre enfin ses portes aux environs de « La Loge », quartier connu de nos jours sous le nom de la Bourse, entre le Vieux-Port et Belsunce.
Découvrez toute cette histoire dans notre article en cliquant ici.

1720 – La population marseillaise décimée par la peste

Il est des dates que l’on aimerait ne jamais avoir eu lieu et l’année 1720 en fait partie pour la ville de Marseille. Pour cause : l’épidémie qui a frappé Marseille cette année-là, la dernière qu’a connue la France, a littéralement ravagé la population : entre 30 000 et 40 000 décès dans la Cité Phocéenne, quand la ville comptait 80 000 à 90 000 habitants ! En Provence aussi les pertes ont été lourdes : entre 90 000 et 120 000 victimes sur une population d’environ 400 000 personnes.

Pendant très longtemps, la responsabilité de l’épidémie a été octroyée au Grand-Saint-Antoine, un bateau en provenance de la Syrie dont la cargaison constituée d’étoffes et de balles de coton a été contaminée par le bacille de Yersin responsable de la peste. Sa propagation aurait, quant à elle, résulté de négligences et  du non-respect de la mise en quarantaine des personnes et des marchandises.

Toutefois, en 2016, selon une enquête de chercheurs allemands de l’Institut Max-Planck, il ressort que la Grand-Saint-Antoine ne serait pas à l’origine de l’épidémie. Après analyse de la pulpe dentaire de personnes décédées à cette époque, l’étude montre que la peste de 1720 est en fait une résurgence de la première pandémie de peste, la peste noire, ayant sévi en Europe au 14e siècle.

Scène de la peste de 1720 à la Tourette à Marseille

1779 – Naissance d’une des plus célèbre légende marseillaise

En 1779, une sardine a bouché le port de Marseille. Légende ou réalité ? Un peu des deux dirons-nous. Il s’agit tout simplement d’une histoire vraie qui a été déformée par une erreur d’orthographe et qui, depuis, se transmet de génération en génération.
Découvrez toute cette histoire dans notre article en cliquant ici.

1847 – L’arrivée de l’eau pour la première fois à Marseille grâce à son canal

Avant le début des travaux du Canal de Marseille, débutés en 1838, cela faisait déjà de nombreuses années que les Marseillais attendaient la construction d’une telle infrastructure. Non seulement pour des besoins d’assainissement de la ville et du port, car Marseille était touchée par les épidémies notamment le choléra, mais également pour des raisons d’irrigation du territoire. Une arrivée qui a complètement métamorphosée l’agriculture et le paysage de la ville.

Si l’eau est arrivée à Marseille pour la première fois à Saint-Antoine en 1847, il faudra attendre toutefois 1849 pour qu’elle arrive dans le centre-ville. Et plus particulièrement au plateau Longchamp, où a été érigé le Palais éponyme, en l’honneur de cette arrivée tant attendue.
Découvrez toute cette histoire dans notre article en cliquant ici.

26 mai 1993 – L’OM toujours le seul club français ayant gagné la Ligue des Champions

Après une défaite amère aux tirs au but en finale de la Ligue des Champions deux ans auparavant, en 1991, l’OM réalise finalement l’exploit qu’aucun autre club français n’a réussi à ne serait-ce qu’égaler jusqu’à présent : remporter la célèbre coupe aux grandes oreilles. Une victoire 1 but à 0 contre le Milan AC, au stade olympique de Munich, grâce à une tête bien cadrée de Basile Boli sur corner. Une date sacrée pour tous les fervents supporters marseillais qui n’attendent qu’une chose depuis : réitérer l’exploit !

À noter que Marseille est le premier club a avoir remporté la Ligue des Champions sous ce terme-là. Auparavant, et jusqu’à la saison 1991-1992, la compétition portait le nom de « Coupe des clubs champions européens ».

2013 – Le renouveau de Marseille grâce au statut de Capitale européenne de la Culture

Tout le monde est d’accord pour dire que l’événement MP2013, à savoir Marseille Capitale européenne de la Culture 2013, a été un tournant pour la Cité Phocéenne. La ville a enregistré une fréquentation touristique de 11 millions de personnes, soit presque deux millions de touristes supplémentaires par rapport à l’année précédente.

Les touristes ont ainsi pu découvrir un côté de Marseille plus authentique, loin des clichés. Preuve que la ville a su séduire : 90% des touristes déclaraient vouloir revenir dans le département après 2013 et trois quarts des habitants se disaient « plus fiers qu’avant » d’appartenir à ce territoire (enquête à retrouver ici). 2013, c’est aussi l’année où l’un des monuments phares de Marseille a été inauguré : le MuCEM.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE