La Grande Sophie et Delphine De Vigan mélangent leurs univers le temps d’un spectacle

La Grande Sophie et Delphine de Vigan seront de passage à Aix en Provence le 5 décembre prochain avec leur lecture musicale baptisée « L’une et l’autre ».

© Bastien Burger

La Grande Sophie et Delphine de Vigan seront de passage à Aix en Provence le 5 décembre prochain avec leur lecture musicale baptisée « L’une et l’autre ». Un spectacle dans lequel elles mélangent leurs univers respectifs pour créer une nouvelle histoire commune, qui mêle aussi bien les chansons de l’une que les textes de l’autre.

On connaît la Grande Sophie chanteuse et Delphine de Vigan écrivaine. Dans leur spectacle commun intitulé « L’une et l’autre », la première devient aussi auteure quand la seconde prend la parole pour chanter. L’une après l’autre, l’une avec l’autre. Les chansons de l’une se mêlent et répondent aux textes de l’autre pour créer une nouvelle histoire et raconter les grandes étapes de la vie : l’enfance, l’adolescence, la solitude, la colère, la rencontre amoureuse…

Ce projet en binôme entre la Grande Sophie et Delphine de Vigan ne devait initialement être joué qu’une seule fois, à l’occasion du festival Tandem de Nevers où un écrivain partage la scène avec un autre artiste. Mais l’osmose et l’alchimie entre les deux protagonistes étaient telles qu’elles ont choisi d’y consacrer une tournée. Avec une date à Aix-en-Provence, au Grand Théâtre de Provence, le 5 décembre prochain.

© Bastien Burger

L’INTERVIEW

Made in Marseille – Bonjour Sophie et Delphine. Vous êtes en tournée depuis mars 2017 avec votre lecture musicale « L’une et l’autre ». Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce type de spectacle ?

Delphine de Vigan – On avait vraiment envie de trouver une forme un peu singulière pour ce spectacle et pas seulement de juxtaposer des lectures et des chansons. À partir d’extraits de mes romans et de chansons de Sophie, on a composé un canevas qui raconte les grandes étapes de la vie et qui part de l’enfance.

La Grande Sophie – On y a également ajouté de nouveaux textes et de nouvelles chansons. Tout ça s’est lié très naturellement. C’était assez magique de voir nos points communs, même jusque dans le vocabulaire, alors que l’on n’a pas vécu les mêmes histoires et que l’on n’écrit pas sur les mêmes choses.

Dans ce spectacle, chacune prend le rôle de l’autre à certains moments. Sophie, vous faites des lectures, Delphine, vous chantez. Qu’est-ce que ça fait de se retrouver sur scène dans une position qui n’est pas « naturelle » ?

LGS – J’ai eu des frayeurs au départ ! Car, d’ordinaire, j’aime bien bouger et faire participer le public sur scène. Là, je dois parfois rester sans bouger pendant que Delphine fait une lecture et ça me paraissait impossible au début. Je travaille beaucoup de choses que je n’avais jamais faites auparavant et qui, je pense, continueront à me servir par la suite.

DdV – Pour ma part, c’est la première fois que je chante sur scène et c’était assez vertigineux au début. Dans ce spectacle-là, cela représente vraiment quelque chose mais je ne me prétends pas du tout être chanteuse !

Ressentez-vous une émotion particulière à l’idée de jouer votre spectacle à Aix-en-Provence ?

LGS – Forcément car j’ai fait mes études à Marseille et c’est là que j’ai commencé à me jeter à l’eau à mes débuts. Je garde de très bons souvenirs de cette époque, quand j’allais à la Pointe-Rouge pour chanter mes chansons et des tubes que j’aimais bien. Je sais en plus que, pour cette date, il y aura ma famille dans la salle ce qui me donne toujours un peu le trac !

DdV – On dit souvent que c’est plus dur de remplir une salle dans le sud que dans le nord, mais j’espère que ça sera démenti avec notre spectacle !

Votre tournée va s’achever en février prochain, après un an sur les routes. Quels sont vos projets pour la suite ?

DdV – J’ai terminé un livre qui s’appelle « Les loyautés » et qui va sortir début janvier. C’est un roman que j’espère très nerveux qui parle d’un moment charnière dans la vie de quatre personnages autour de cette question de la loyauté que l’on se pose souvent. Je vais donc me consacrer à accompagner la sortie de mon livre après la tournée.

LGS – Je suis actuellement en train d’écrire mon nouvel album. Je me laisse du temps pour faire des choix car j’aime que mes albums soient différents les uns des autres. J’aime aussi dévoiler une nouvelle facette de ma personnalité à chaque fois, donc j’aime prendre le temps de la réflexion !


Informations pratiques

L’une et l’autre – Lecture musical

Le mardi 5 décembre 2017 à 20h30
Au Grand Théâtre de Provence
380 avenue Max Juvénal, 13100 Aix-en-Provence

Tarif : de 27€ à 37€

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE