Marseille part en mission à Miami

Marseille part en mission à Miami

À partir de samedi et pendant une semaine, une mission officielle de la Ville de Marseille, conduite par Jean-Claude Gaudin, maire et président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, se rend à Miami avec 40 chefs d’entreprises. Un temps fort international de promotion du territoire stratégique et ciblé.

Née d’une visite spontanée, voici 2 ans à Marseille, d’une délégation de Miami venue s’enquérir de la stratégie locale pour séduire un nombre toujours croissant de croisiéristes, les relations entre la cité phocéenne et la Floride s’accélèrent.

Du 4 au 10 novembre prochains, la Ville conduira en effet outre-Atlantique une mission officielle, avec les acteurs du territoire (*), visant à promouvoir le territoire métropolitain et ses filières d’excellence. « Il s’agit de concrétiser la dynamique amorcée en 2015 en faisant mieux connaître le territoire et le marché Marseille Provence aux décideurs économiques et institutionnels de Miami et de Floride, d’accompagner 40 entreprises locales à l’international avec un soutien financier pour l’organisation de rendez-vous et d’attirer chez nous de nouveaux investisseurs et des talents », résume Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, qui profitera de ce déplacement pour signer, avec son homologue du Comté de Miami-Dade Carlos Giménez, un accord de coopération (« Sister agreement »), le premier avec une ville américaine.

L’entrée du port de Marseille

Pour promouvoir la haute technologie, l’excellence médicale, le tourisme, l’aéronautique, le port et les croisières, la Mission Miami s’appuiera sur les « French weeks », organisées depuis 10 ans par la Chambre de commerce franco-américaine de Floride, en partenariat avec le Consulat général de France.

Plus de 20 grands événements, ayant pour objectif de faire progresser les relations franco-américaines, permettront aux membres de la délégation marseillaise de nouer des liens institutionnels, économiques et culturels solides. 200 rendez-vous interentreprises (B to B), 3 tables rondes (Smartport, santé, numérique), des échanges avec les grands armateurs, des visites de terrain (quartier de Wynwood, studios de cinéma, centre opérationnel d’urgence…), des animations pour le grand public et des soirées de promotion contribueront à exporter le savoir-faire du territoire. Avec un partenaire de poids, à savoir la 4e puissance économique américaine où résident 120 000 français. Assurément une

chance à saisir.


3 questions à Jean Roatta, adjoint au maire aux Relations internationales

« Une excellente opportunité pour notre territoire »

D’abord une question primordiale : pourquoi une mission à Miami ?

Il faut d’abord savoir que ce n’est pas nous qui les avons choisi, mais que c’est eux qui ont demandé à nous rencontrer en 2015 ! Il s’agit d’une excellente opportunité pour notre territoire, en ce sens que plus de 2,5 millions d’habitants vivent dans le Conté de Miami, une ville où transitent plus de 11 millions de croisiéristes. 18 e puissance économique mondiale, la Floride présente bien des points communs avec Marseille, notamment celui d’être une passerelle majeure pour les échanges avec l’Amérique du Nord et l’Amérique latine, comme nous le sommes pour l’Afrique.

D’où l’idée de signer un accord de coopération, le premier avec une ville américaine ?

Pour créer des passerelles économiques, touristiques et culturelles, faire connaître notre territoire et attirer des investisseurs dans le cadre du plan d’action stratégique de la Ville à l’international, il faut une base de coopération constituée par cet accord. Les jumelages d’autrefois ont laissé place à des accords de ce type qui rapprochent les continents, notamment grâce à un travail en mutualisation avec toutes les collectivités et acteurs du territoire qui nous nous accompagnent.

Avec plus de 96 délégations reçues cette année, Marseille est aussi active sur son territoire qu’à l’étranger…

Miami arrive effectivement juste après Tel Aviv où nous avons emmené une dizaine de pépites de notre territoire au festival de l’innovation, l’occasion pour nous de promouvoir nos filières d’excellence, notamment le numérique avec la Frech Tech. Nous préparons aussi pour 2018 une mission à Turin et nous nous apprêtons à fêter le 60e anniversaire de l’accord avec Hambourg. Je crois que la cité phocéenne s’est affirmée, au fil des ans, comme l’une des villes françaises les plus actives et les plus riches en terme de politique internationale.


(*) Aix-Marseille-Provence Métropole, l’Office de tourisme, la Chambre de commerce et d’Industrie Marseille Provence, le Conseil départemental, le Grand port maritime de Marseille, Provence Promotion et Euroméditerranée.

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE