L’histoire de la Réserve, ancien restaurant palace luxueux de la Corniche

Jusqu’à la fin des années 1960, le restaurant palace La Réserve surplombait la rade de Marseille et la Corniche. Considéré à l’époque comme le plus luxueux établissement de la ville, il a été entièrement détruit pour laisser place à une résidence de logements.

C’est en 1860 que la Réserve ouvre sur la Corniche, entre le Vallon des Auffes et le Vallon de l’Oriol. Auparavant, le restaurant se trouvait du côté de l’anse du Pharo et jouissait d’une très grande renommée. Nombre d’écrivains y avaient leurs habitudes à l’instar d’Alexandre Dumas, Stendhal, Balzac ou encore Victor Hugo.

L’établissement et son chef, Marius Roubion, ont toutefois été contraints de déménager à la fin des années 1850 lorsque Napoléon III souhaite faire construire l’actuel Palais du Pharo en lieu et place du restaurant.

Le restaurant La Réserve de la Corniche

© Vieux Marseille
© Vieux Marseille

Un palace et sa réserve à poissons sur la Corniche

La suite de l’aventure se poursuit donc sur la Corniche, où la vue et le cadre n’ont rien à envier à l’anse du Pharo. Marius Roubion garde le même nom, La Réserve, pour son établissement qui est ici un palace hôtel restaurant. Une de ses particularités ? La réserve à poissons et crustacés en contrebas du restaurant, construit par le chef afin de proposer aux clients de son restaurant, bouillabaisse, bourride et autres spécialités de poissons avec des produits frais.

Ce vivier sera vendu, en 1938, au club de natation Les Dauphins qui y installera une piscine, d’abord composée d’eau de mer et à ciel ouvert. Au fur et à mesure des années, et notamment suite aux travaux d’élargissement de la Corniche, les installations ont été modifiées. Aujourd’hui, le club s’y trouve toujours et profite d’un bassin fermé et à l’eau douce.

La réserve à poissons et coquillage se situait en contrebas du restaurant © Vieux Marseille

Le déclin suite à la guerre

La Première Guerre mondiale ne vient pas entacher le succès du palace. Pendant les années 1920, l’établissement est d’ailleurs toujours très prisé des Marseillais. La Seconde Guerre mondiale n’aura pas le même effet. Suite à ces années, le déclin économique et social de Marseille a des conséquences sur La Réserve qui elle aussi périclite.

Le palace tient encore une vingtaine d’années avant de fermer définitivement ses portes en 1969. Un an plus tard, il est même complètement détruit, malgré de très belles colonnades corinthiennes et son intérieur magnifique. La raison ? La construction d’un programme immobilier haut-de-gamme. Également baptisé « La Réserve », ce nom est le seul souvenir qu’il reste aujourd’hui, hormis les photos d’époque, de l’ancien palace qui a contribué aux heures festives de la Corniche.

L’actuelle résidence « La Réserve », en lieu et place de l’ancien restaurant palace


Découvrez d’autres lieux emblématiques de Marseille aujourd’hui disparus

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE