Contre les attentats, Aix en Provence protège son Cours Mirabeau

Crédits photo : Mwanasimba

Quelques semaines après l’épouvantable attaque terroriste au camion bélier sur les Ramblas de Barcelone, après que Marseille était été endeuillée par un fou du volant s’attaquant aux passants, et un peu plus d’un an après l’horreur sur la promenade des Anglais à Nice, les villes se dirigent vers toujours plus de sécurité.

Cette semaine, Aix en Provence vient d’annoncer l’inauguration de bornes pour sécuriser le Cours Mirabeau. Le dispositif présenté début aout est opérationnel à partir du lundi 4 septembre.

« Un nouvel arrêté municipal de sécurisation du Cours Mirabeau entrera en vigueur à cette date. Tous les accès du Cours Mirabeau seront alors contrôlés par ces bornes rétractables de défense, accompagnées de bornes fixes renforcées protégeant les totems et leurs abords » explique la ville d’Aix.

Toutes les entrées seront contrôlées 24h/24 par le centre de sécurité de la police municipale. Tous les sites sont placés sous vidéo-surveillance. Par dérogation, les services publics, police, Keolis (Diablines), gendarmerie, taxis disposent de badges et de télécommandes d’accès.

Les livraisons sont autorisées de 6 heures à 11h15 mais aucune carte n’a été délivrée pour cette zone : les accès se font par appel sur le totem et c’est la Police Municipale qui délivre les accès. Les riverains et les clients des hôtels peuvent aussi accéder au Cours, là encore sous le contrôle de la police municipale, en communiquant à cette dernière leurs réservations à l’avance.

Ces bornes remplacent les glissières en béton armé (GBA) installées depuis novembre 2016, et participent de la volonté de rendre le Cours Mirabeau complètement interdit à la circulation automobile, y compris pour les minibus. Ces mesures étaient venues conforter celles qui restreignaient déjà la circulation sur le Cours, et qui avaient été prises au printemps 2016.

Et vous, que pensez-vous de ces solutions pour sécuriser les villes du territoire ?

 

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE