Marseille teste des innovations « renouvelables » et connectées du côté de Borély

La ville de Marseille a inauguré le 26 juillet au Parc Borély, un dispositif numérique expérimental qui permettra aux Marseillais et touristes d’accéder à des spots Wifi et des totems numériques qui apportent tout un tas d’informations pratique sur la ville, mais aussi permettent de charger vos smartphones grâce aux énergies renouvelables.

De la base nautique du Roucas Blanc à la Vieille Chapelle, en passant par le Parc Borély, la ville de Marseille déploie un dispositif expérimental composé de différents mobiliers urbains numériques, mis à disposition par la société JC Decaux, pour informer et faciliter le quotidien des estivants.

Le plan des installations pendant l’été

En tout, la ville a décidé de tester l’installation :

  • D’une borne numérique à proximité de la statue du David, sur le Prado. Elle donnera accès à de nombreuses informations en temps réel sur l’agenda, les événements, la météo, les plages, la qualité de l’air, de l’eau, les transports, les toilettes publiques, les douches et disposera du fil twitter de la ville de Marseille.

  • D’une « Escale Numérique », à l’entrée du Parc Borély : structure dotée de sièges, d’un écran interactif, d’une borne WIFI et d’un toit végétalisé.

  • D’un abri photovoltaïque, au niveau du Bowl des plages du Prado qui permettra de recharger les mobiles grâce à ses 4 ports USB, alimentés par des panneaux solaires.

  • D’un mât autonome en énergie à proximité de la base nautique du Roucas Blanc : station météo connectée et alimentée par des panneaux solaires et une mini-éolienne, ce mât permettra de mesurer la température de l’air, la force et l’orientation du vent, la pluviométrie, l’hygrométrie…

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE