Astuces et conseils pour réussir son entretien d’embauche

Astuces et conseils pour réussir son entretien d’embauche

Dernière étape du processus de recrutement après le CV et la lettre de motivation : l’entretien d’embauche. Comment le préparer, que mettre en avant, comment s’habiller pour faire bonne impression, Travailler en Provence et la Cité des Métiers de Marseille et de PACA vous donnent cinq conseils indispensables pour réussir votre entretien d’embauche.

apec-parrain

Attention à la première impression

La première impression que le recruteur aura de vous va se faire notamment en fonction de votre tenue vestimentaire. Une tenue qui doit être adaptée au poste auquel vous postulez. « Je dis toujours qu’il faut avoir la tenue qui correspond au poste. Donc pas de costard si on est maçon et pas de basket si on est banquier par exemple. L’idée est de montrer au recruteur que vous être opérationnel immédiatement », explique Malika M’Changama, conseillère chargée de projet détachée par Pôle Emploi à la Cité des Métiers de Marseille et de PACA.

À lire aussi

Toutefois, outre la tenue, la première impression passe aussi par l’hygiène. « On ne le dit pas assez, mais il faut faire attention à sa bouche pour un entretien d’embauche. Une personne qui n’entretient pas ses dents (tartre, tâches de tabac, etc) peut donner l’impression qu’elle n’entretiendra pas son poste », précise Malika M’Changama. L’haleine est aussi très importante et il est bon de ne pas sentir tabac ou café au moment de commencer son entretien.

Enfin, faire également attention à sa poignée de main et la travailler en amont afin qu’elle ne soit pas molle. « Si vous avez les mains moites, mettez un petit peu de talc avant l’entretien et, surtout, ne tendez pas la main si le recruteur ne la tend pas. C’est lui qui doit prendre l’initiative, ou non, d’une poignée de main », prévient l’experte. N’oubliez pas d’apporter quelques exemplaires de votre CV au cas où le recruteur n’en ait pas sous la main.

Apprendre à se présenter et à parler de soi

Un entretien d’embauche, évidemment, cela se prépare car il faut réussir à parler de soi sans gêne. « On est un livre que l’on doit essayer de vendre. Pour cela, on va présenter une couverture qui donne envie, c’est la première impression. Il faut ensuite présenter un sommaire et un résumé de ce livre via ses compétences, ce qui devrait donner l’envie au recruteur d’écrire une nouvelle page ensemble voir un nouveau tome », image Malika M’Changama.

Il faut donc avoir la capacité de se connaître soi-même et d’en parler. Pour s’entraîner, la Cité des Métiers a mis en place divers ateliers comme par exemple « Convaincre en entretien » où, en groupe d’une dizaine de personnes, l’entretien d’embauche est entièrement décrypté du moment où le candidat entre dans la pièce au moment où il en sort.  Il existe aussi un atelier sur la prise de parole en public qui permet de travailler sur l’interaction, le vocabulaire et l’estime de soi. Des ateliers qui permettent d’apprendre à valoriser son savoir être et ses savoir-faire.

Pour en savoir plus sur la Cité des Métiers de Marseille et de PACA

Pour connaître les prochaines dates des ateliers sur l’entretien d’embauche de la Cité des Métiers, rendez-vous dans l’agenda en ligne sur son site internet ou dans notre agenda de l’emploi et de l’économie en Provence.

Pôle Emploi a également mis en place des outils dédiés à l’entretien d’embauche sur son site internet « Emploi Store ». Vous pouvez par exemple vous entraîner à l’entretien d’embauche grâce à des simulations avec des questions à choix multiples, ce qui peut vous donner des idées de réponse pour votre futur entretien.

Connaître le secteur d’activité et le métier auquel on postule

Au cours de l’entretien, vous allez forcément parler de vous mais la discussion pourra également porter sur le métier en lui-même, l’entreprise, le secteur d’activité, etc. Plus vous aurez d’informations là-dessus, plus vous marquerez des points auprès du recruteur. « Rencontrez les fédérations des filières et les chambres professionnelles et faites des enquêtes métiers. Cela vous permettra d’avoir une vision à l’instant T de ces métiers et surtout d’en acquérir les codes », met en avant Malika M’Changama.

Là encore, il existe des outils pour vous aider dans votre démarche comme par exemple les Infos Métiers de la Cité des Métiers où des professionnels des filières comme l’agroalimentaire ou la santé par exemple viennent parler de leur secteur et des différents métiers qui y existent. Vous pouvez aussi consulter les guides enquête métier de Pôle Emploi.

« Toute cette démarche permet en plus de se créer un réseau dans la filière dans laquelle on souhaite travailler et peut être valorisée pendant l’entretien. Ce n’est pas le candidat le plus intelligent qui obtient un poste, mais celui qui le veut le plus », souligne Malika M’Changama.

Montrer que l’on maîtrise ses faiblesses

Bien préparer son entretien d’embauche passe par anticiper les questions du recruteur. Il faut que vous soyez en mesure de lui apporter des réponses sur vos points faibles afin de minimiser leur côté négatif. « Par exemple, vous pouvez parler des mesures et des formations qui existent s’il vous manque un diplôme ou la maîtrise d’un logiciel. Renseignez-vous en amont pour connaître exactement ces formations », conseille Malika M’Changama.

En fin d’entretien, si un sujet dont vous souhaitiez parler n’a pas été abordé, n’hésitez pas à prendre l’initiative de le mettre sur la table. Idem si vous l’entretien confirme votre volonté de travailler pour cette entreprise. Surtout, ne partez pas sans savoir si c’est le recruteur qui va vous rappeler ou si c’est vous qui devez le rappeler pour savoir si vous avez le poste, dans combien de temps la décision sera prise, etc. Cela montre que vous portez de l’intérêt pour le poste et vous permettra de repartir l’esprit plus léger !

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE