Conseils et outils pour réussir son CV !

Conseils et outils pour réussir son CV !

En période de recherche d’emploi, de stage, de formation ou d’alternance, l’envoi de votre CV (Curriculum Vitae) vous sera forcément demandé. Que mettre en avant ? Que mentionner ou non ? Travailler en Provence et la Cité des Métiers de Marseille et de PACA vous donnent cinq conseils indispensables pour réussir votre CV !

Le CV présente votre parcours personnel et votre parcours professionnel. Il valorise aussi bien votre expérience que vos compétences, votre dynamisme ou vos centres d’intérêt. Bien souvent, c’est le premier contact entre vous et votre futur employeur. Il est donc important de ne pas le rater !

apec-parrain

Rédiger un CV personnalisé

Pour rédiger un CV personnalisé, il faut se connaître et plus particulièrement connaître ses qualités professionnelles pour mieux les valoriser, mais aussi connaître sa cible et le secteur dans lequel on veut travailler. Pour y parvenir, il faut suivre l’actualité de ce secteur, mais aussi se renseigner par soi-même.

« Pour cela, il existe par exemple « L’information marché du travail » sur le site de Pôle Emploi, avec de nombreuses statistiques actualisées sur les recrutements des métiers, les salaires, les canaux de recrutement, etc », met en avant Valérie Bonicco, conseillère chargée de projet détachée par Pôle Emploi à la Cité des Métiers de Marseille et de PACA.

Tout comme pour la lettre de motivation, le CV doit être personnalisé en fonction de l’offre d’emploi à laquelle vous postulez. En-dessous des lignes répertoriant vos coordonnées, inscrivez donc un titre à votre CV qui correspond au poste que vous recherchez. Bien que facultative, cette petite ligne permet au recruteur de savoir immédiatement à quel job vous postulez, d’autant plus s’il a enregistré votre CV plusieurs jours auparavant sur son ordinateur et qu’il ne l’ouvre que plus tard, ou s’il l’a imprimé et qu’il ne le consulte qu’après.

À lire aussi

Être clair et concis

Dans son CV, il ne faut pas faire de redite par rapport à sa lettre de motivation et inversement. « Le CV sert à avoir un entretien d’embauche, donc il ne faut pas tout dire. Dedans on se pomponne, on se montre sous son meilleur jour pour donner l’envie au recruteur de nous rencontrer. D’où la nécessité de n’y mettre que les informations les plus importantes », souligne Valérie Bonicco.

Il faut ainsi y faire figurer qui l’on est, ce que l’on cherche, ce que l’on a fait, ses formations et des informations complémentaires. Attention à ne pas prendre ses dernière à la légère : « C’est la dernière chose que le recruteur va lire et donc celle qui reste dans son esprit. Il se fera une représentation de votre personne par rapport à ces informations-là », ajoute Valérie Bonicco. Vous pouvez par exemple terminer ainsi par  vos engagements personnels : actions de bénévolat, séjour linguistique, chantier de jeunes bénévoles, service civique, séjour au pair…

Mettre en avant son expérience professionnelle mais pas que

Suivant le poste auquel vous postulez, il sera bon de mettre en avant son expérience professionnelle précédente. Si vous ne disposez pas d’une expérience en béton, vous pouvez aussi choisir de porter l’accent sur ce que l’on appelle les « soft skills » : les qualités humaines et relationnelles. À formations et expériences professionnelles égales, les soft skills peuvent faire la différence auprès des recruteurs au moment de l’embauche.

Quelques exemples : pensée critique, créativité, gestion des équipes, coordination des équipes, style de communication ou de management, résistance au stress, capacité à résoudre des problèmes, sens de l’organisation, prise d’initiatives, empathie… Pour être plus percutant, n’hésitez pas à donner des exemples !

Quant à la place des soft skills dans votre CV, vous pouvez les listez sous le titre de votre CV ou leur consacrer un encadré à part entière. Soyez en tout cas prêt à en parler car, bien souvent, les recruteurs ne manquent pas de vous poser des questions dessus lors de l’entretien. À noter que si vous choisissez de mettre en avant votre expérience professionnelle dans votre CV, vous n’en parlez pas dans votre lettre de motivation pour éviter les redites. Et inversement si vous préférez valoriser vos soft skills.

Attention au CV « has been »

Certains recruteurs vont prendre en compte, en plus du fond de votre CV, sa forme. Il est donc nécessaire de lui donner un petit coup de modernité par des actions toutes simples :

  • La police : oubliez le « Times New Roman Latin » ou, pire encore, le « Comic Sans MS » pour des écritures classiques et faciles à lire comme « Arial » ou « Verdana »,
  • La taille de la police : évitez la taille 12 qui est aujourd’hui considérée comme un peu trop grosse et optez plutôt pour une taille 10 ou 11. Vous gagnerez en plus de la place !
  • Les logos : pour certains recruteurs, ajoutez les logos des entreprises par lesquelles vous êtes passées est démodé. D’autant plus s’ils ne sont pas à jour ! L’utilisation d’un logo sans accord préalable de l’entreprise est d’ailleurs interdite.
  • La mise en page : là-dessus, il n’y a pas de règle. Il peut y avoir autant de mise en page que de CV ! À vous de choisir ce que vous souhaitez mettre en avant en fonction de l’entreprise, sa charte graphique, son logo, ses couleurs, etc. N’hésitez pas à utiliser les sites internet spécialement conçus pour vous aider à mettre en page votre CV et qui vous permettront en plus d’avoir un CV en ligne.

Pourquoi pas un CV en ligne ?

Si vous pensez que les CV en ligne ne sont bénéfiques que lorsque l’on cherche un emploi dans les domaines de la communication, le marketing, l’IT (technologies de l’information) et les fonctions commerciales, vous avez tout faux ! Bien sûr cela sera peut-être plus « rentable » dans ces secteurs, mais aujourd’hui, un CV en ligne peut servir à tous.

Quels avantages ? Cela vous permet de multiplier vos chances de recrutement. Car les recruteurs n’attendent pas sans rien faire qu’un bon profil leur tombe sous le nez, ils vont parfois eux-mêmes le chercher, ou employer des chasseurs de tête pour le faire. Pour optimiser vos chances et ne pas passer inaperçu, faites alors attention lorsque vous rédigez votre CV en ligne, à bien y intégrer les mots-clés de votre profil.

Exemple : vous cherchez un poste de community manager, votre CV doit comporter les mots-clés relatif à ce métier comme : réseaux sociaux, communauté, veille, e-réputation, etc.

Pour aller plus loin : les ateliers CV

Rien ne vaut l’avis des autres et surtout les conseils d’un professionnel pour mettre toutes les chances de son côté pour réussir son CV. N’hésitez donc pas à vous rapprocher des structures liées à l’emploi près de chez vous comme Pôle Emploi ou les Missions Locales qui peuvent vous aider pour l’élaboration de votre CV.

À noter aussi que, chaque mois, la Cité des Métiers de Marseille et de PACA met en place un atelier gratuit et ouvert à tous sur comment rédiger son CV, animé par un professionnel. Un outil indispensable pour se mettre dans le bon chemin de la recherche d’emploi. Pour connaître les prochaines dates de cet atelier, rendez-vous dans l’agenda en ligne de la Cité des Métiers ou dans notre agenda de l’emploi et de l’économie en Provence.

Pour en savoir plus sur la Cité des Métiers de Marseille et de PACA

Quelques astuces

  • Si vous envoyez votre CV par mail, enregistrez-le au format PDF. Ainsi, vous êtes sûr que la mise en page ne bougera pas !
  • Nommez votre CV de sorte à ce que le recruteur sache exactement de quel document il s’agit lorsqu’il tombe dessus. Par exemple : « CVPrénom_Nom_Poste ».
  • Attention aux fautes d’orthographe : relisez bien votre CV, passez tous les paragraphes dans un correcteur orthographique que vous trouverez sur internet et faites-le relire à un tiers ! Une seule faute trouvée par le correcteur peut être fatale.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE