Renaud Muselier lance 6 nouvelles opérations d’intêret régional en PACA

Le président de laRégion Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, vient de lancer 6 nouvelles OIR (Opération d’intérêt régional), après avoir ouvert le Comité des financeurs au cours duquel une vingtaine de porteurs de projets ont pu présenter leurs travaux aux investisseurs publics et privés rassemblés à l’Hôtel de Région.

Fin 2016, son prédécesseur, Christian Estrosi avait déjà lancé 6 autres OIR. A lire ici

Les 6 OIR lancées fin 2016 par Christian Estrosi

  • OIR Industries du futur, présidée par Pierre Grand Dufay et Gérard Goninet (Airbus Helicopter).
  • OIR Thérapies innovantes, présidée par Xavier Cachard et Vincent Fert (HalioDX).
  • OIR Smart Mountain, présidée par Chantal Eymeoud et Marc Ventre (Directeur général délégué du groupe safran).
  • OIR Smart Grids, présidée par Bernard Kleynoff et le Pôle Capenergie.
  • OIR Smart City, présidée par Francoise Bruneteaux et Frédéric Chevalier (The Camp).
  • OIR Naturalité, présidée par Bénédicte Martin et Gérard Gonidec (Occitane).

Les 6 nouvelles Opérations d’intérêt régional lancées par Renaud Muselier

  • Énergies de demain : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur un territoire de référence de l’économie verte et de la transition énergétique
  • Industrie navale et maritime : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur une référence de la filière navale et maritime pour conquérir de nouveaux marchés
  • Logistique et mobilités durables : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur une référence pour la mobilité et la logistique de demain
  • Technologies clés (optique, photonique et Internet des Objets) : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur le territoire d’excellence de la transition numérique
  • E-Santé – Silver économie : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la référence européenne de la silver économie
  • Tourisme et industries culturelles : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur le territoire du tourisme et des industries culturelles

Selon la région, « Les OIR sont les outils de cette nouvelle politique industrielle et d’innovation, ambitieuse et volontariste, en faveur de la croissance et de la création d’emplois. Elles visent à mobiliser et fédérer l’ensemble des acteurs dans une démarche partenariale, et faire converger les efforts autour d’ambitions communes. »

Pour Renaud Muselier, il s’agit avec ces opérations de redonner confiance aux entreprises et de faire en sortes que les collectivités soient là pour leur facilité les choses « Il y avait urgence à rétablir la confiance entre le monde de l’entreprise et l’institution régionale. Rétablir la confiance entre les entrepreneurs, les créateurs, les investisseurs, les travailleurs… et les élus. Rétablir ce lien de confiance, c’était tout d’abord mettre la collectivité au service de l’entreprise et non plus l’inverse. Il n’était plus supportable de demander au monde économique de se plier à des contraintes administratives souvent trop lourdes. »

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE