Picnic aux Docks – 10 ans de bon et de frais au cœur de Marseille

Installé depuis 2007 aux Docks de la Joliette, Picnic aux Docks est devenu, en 10 ans, l’un des restaurants phares du quartier. Les clés de sa réussite ? Des produits frais et locaux, cuisinés et mijotés sur place et vendus à prix abordable. De bons petits plats à découvrir à partir de ce lundi 12 juin et jusqu’au vendredi 23 juin pour fêter les 10 ans de l’établissement.

Pour cet anniversaire bien spécial, de nombreuses animations et dégustations gratuites rythmeront les deux semaines à venir chez Picnic aux Docks. Chaque jour, un thème différent pour découvrir les secrets de son café, « l’un des meilleurs de Marseille », d’après Anthony Lefèvre, le patron, les jeunes pousses produites directement sur place ou encore les fruits et légumes utilisés. Agenda des festivités à retrouver à la fin de cet article !

Picnic aux Docks se situe à l’entrée du centre commercial, côté place de la Joliette.

Jeu concours Picnic aux Docks

Pour tenter de remporter un lot de 100€ de crédit déposé sur le compte du site picnicauxdocks.fr, c’est très simple ! 

1- Likez les pages Facebook Made in Marseille et Picnic aux Docks (attention, on ira vérifier 😉) 

2- Partagez cet article sur votre mur Facebook en mode public pour que l’on puisse vérifier que vous l’avez bien fait ! 

3- Envoyez-nous un petit mail sur l’adresse contact@madeinmarseille.net pour nous dire que vous avez participé et nous donner le nom de votre compte Facebook ! SVP mettez en objet du mail « Jeu concours Picnic aux Docks » pour que l’on vous retrouve facilement.

Fin du jeu concours et tirage au sort : mardi 20 juin à 18h.

Bonne chance à tous et bon appétit !


Manger sur le pouce des produits de qualité

Le principe de Picnic aux Docks est de proposer des plats à manger sur le pouce, sur place, notamment attablé à sa terrasse, ou à emporter. Si auparavant l’établissement proposait des produits qu’il revendait tels quels, Anthony Lefèvre a changé sa stratégie au fil du temps. « Aujourd’hui, je travaille à 98% des produits bruts que j’achète le plus localement possible avec le moins d’intermédiaires. Mon souhait est que n’importe qui vienne dans mon restaurant les yeux fermés, en sachant qu’il va manger de bons produits », confie le patron.

En d’autres termes, l’utilisation du concept du « slow food » qui, en plus d’une nourriture de qualité, repose sur le fait de prendre son temps. Ainsi, le chef démarre ses préparations dès 5h du matin pour leur laisser le temps de mijoter doucement.

Et pour faciliter la vie de ses clients, il propose depuis quelques temps d’éviter la file d’attente grâce à un nouveau service de commande en ligne et de retrait express, en se rendant simplement sur le site internet du restaurant www.picnicauxdocks.fr.

Anthony Lefèvre, patron de Picnic aux Docks, se fournit à 98% en produits bruts qu’il achète localement et qu’il retravaille ensuite.

10 ans d’histoire aux Docks

C’est en 2007 que Picnic ouvre ses portes aux Docks de la Joliette. À cette époque, le bâtiment est loin du centre commercial que l’on connaît aujourd’hui. Au niveau architectural, les atriums existent depuis les années 1990 ainsi que la rue intérieure. Mais les boutiques actuelles étaient à la place occupées par des entreprises du secteur tertiaire et de nombreux restaurants pour nourrir tout ce petit monde à la pause déjeuner.

Picnic aux Docks se fait rapidement une clientèle d’habitués qui restent fidèles à l’établissement malgré les travaux de rénovation entamés en 2013 et qui auront duré environ deux ans. Pour l’occasion, des travaux sont aussi menés dans le restaurant pour lui donner un look plus contemporain. « On a voulu coller avec le caractère industriel que l’on retrouvait avant à l’intérieur des Docks en alliant le fer et l’aluminium bruts au bois qui est une matière noble », explique Anthony Lefèvre.


Anthony Lefèvre, patron et créateur de Picnic aux Docks, revient sur les 10 ans de son établissement

Made in Marseille – Bonjour Anthony. D’abord, expliquez-nous d’où vient le nom « Picnic » ?

Anthony Lefèvre – Je l’ai trouvé alors que j’étais dans une bibliothèque à Londres, à l’époque où je cherchais un nom pour mon futur restaurant. Et j’ai vu un livre, posé dans une vitrine, qui s’appelait « Picnic » et qui proposait différentes idées de recettes de pique-niques. J’ai trouvé l’écriture anglaise jolie ! Et le livre fait aujourd’hui partie de la petite bibliothèque que l’on trouve dans mon restaurant.

En 10 ans d’existence de Picnic aux Docks, quel est votre plus beau souvenir ?

C’est toujours le dernier instant qui est selon moi le plus beau ! Je n’en ai pas seulement un, c’est à chaque fois le fait de rencontrer des gens, d’avoir des retours positifs sur nos plats et sur le restaurant de façon générale.

En plus de sa salle intérieure, Picnic aux Docks dispose d’une terrasse extérieure agréable dès les beaux jours.

Et, à contrario, le pire ?

Une inondation à cause d’une canalisation qui avait pété quand on est arrivé un matin à 5h. On a eu 50 cm d’eau dans le restaurant ! Heureusement, pour faciliter le ménage, tout notre mobilier est un peu en hauteur ce qui fait qu’on n’a pas eu de gros dégâts. Et surtout, toute l’équipe s’est mobilisée si bien que tout a été nettoyé très vite. À 10h, les clients ont pu prendre leur petit-déjeuner comme si de rien n’était !

Quel est le plat préféré de votre clientèle ?

Chacun a ses préférences. Des gens viennent et prennent toujours le même dessert, comme le tiramisu, ou toujours le même sandwich comme celui au pastrami. Mais le plat qui a toujours du succès, c’est notre aïoli du vendredi. Certains me disent : « Vivement vendredi », mais pas pour le week-end, pour notre aïoli !

Le plus de Picnic ?

En plus des produits de qualité que l’on utilise, on a mis en place un service de « Click and Collect » pour répondre à la demande de nos clients. Désormais, il est possible de commander son repas sur internet, au même prix qu’en restaurant, de le payer en ligne et de choisir à quelle heure on souhaite le récupérer. Une fois sur place, il faut simplement se présenter au comptoir, sans avoir à faire la queue. En moyenne, il n’y a plus que 6 à 7 secondes d’attente grâce à cette sorte de « drive » !


L’agenda – Retrouvez le calendrier des animations de Picnic aux Docks pour fêter ses 10 ans, du lundi 12 au vendredi 23 juin

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE