Le rappeur marseillais SCH se livre au jeu du « Cap ou pas Cap »

À l’occasion de son concert au Dôme, le 17 juin prochain, Made in Marseille a rencontré le rappeur SCH pour une interview exclusive « Cap ou pas Cap ». Marseille, football, musique, rap, découvrez vers quoi son cœur balance. 

S’il est né à Marseille, c’est pourtant principalement à Aubagne que SCH, Julien Schwarzer de son nom, a grandi et passé « ses plus belles années ». Enfant du début des années 1990, il se revendique de la génération 50 Cent ou Eminem plus que de celle des pionniers marseillais IAM ou la Fonky Family. Un rap plus violent que l’on retrouve aujourd’hui dans ses propres musiques, dont il écrit lui-même les textes. Une habitude qu’il a gardée de ses débuts dans le rap, à l’époque où les réseaux sociaux n’existaient pas et où les jeunes passaient par les « Skyblogs » pour s’exprimer.

Après différents concerts dans des salles plus « intimistes » comme à l’Espace Julien, c’est au Dôme, scène emblématique de Marseille, que SCH va monter le 17 juin prochain, juste après avoir foulé celle du Zénith de Paris.

Ses deux premières « grandes » salles avant de probables futures autres en France voire à l’international.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE