FACE – La fondation qui aide les entreprises et les demandeurs d’emploi

Assis de gauche à droite : Malika IDRI, Dominique TIAN, Rémy BRACQ & Pilar CORTES. © Sophie Pironnet.

La Fondation Agir Contre l’Exclusion(FACE) a pérennisé son engagement pour l’emploi ce jeudi grâce à une Journée Sport et Emploi organisée par l’antenne locale. Un jour fort de symbole à la base nautique du Roucas, dans le 7e arrondissement de Marseille, qui pourrait accueillir les épreuves de voile aux JO de 2024. 500 emplois de tous niveaux de qualification ont été proposés en 2h30 de job dating.

« On a des offres d’emplois réelles et variées », déclare Malika Idri, Présidente de FACE Sud Provence « Ici c’est l’occasion de venir cibler des profils dans un environnement détendu, agréable et aux demandeurs de venir montrer ce qu’ils ont de meilleur ». L’initiative est soutenue par la mairie de Marseille et la Mission Locale. « La ville a fait de l’emploi une priorité », affirme Dominique Tian (LR), premier adjoint au maire.

Assis de gauche à droite : Malika IDRI, Dominique TIAN, Rémy BRACQ & Pilar CORTES. © Sophie Pironnet.
Assis de gauche à droite : Malika IDRI, Dominique TIAN, Rémy BRACQ & Pilar CORTES © Sophie Pironnet

FACE c’est quoi ?

Fondée en 1993, la fondation d’utilité publique a depuis trois buts principaux. Le premier, sensibiliser les entreprises à la valeur de la diversité et lutter contre les discriminations. Mais FACE aide aussi les personnes en difficulté pour trouver un emploi, d’où l’événement de ce jeudi. Leur action s’étend dans les collèges et lycées, pour prévenir le décrochage scolaire. « Avec notre projet « Teknik » [projet national lancé dans les Bouches-du-Rhône], on essaie de revaloriser les métiers techniques qui recrutent mais qui ont une mauvaise réputation », explique Malika Idri.

Avec ses 100 à 150 entreprises mobilisées dans le département, FACE Sud Provence propose des « Job Academy » : 5 à 7 jours intensifs avec des coachings pour les demandeurs d’emploi et du parrainage, à travers différentes activités. « Sur 6 mois 70% d’entre eux retrouvent un emploi et sur le parrainage c’est 85% », se félicite la Présidente.

« Notre objectif finalement c’est d’améliorer le quotidien et d’accompagner les personnes et des jeunes sur des parcours de réussite », résume Marika Idri.

 

face-sud-provence-logo

 

Le sport comme facteur d’emploi

Après une saison dernière, « Les Maillots de l’Emploi » à l’Orange Vélodrome, poussée par l’Euro 2016, le sport continue à servir de fil rouge à l’action de FACE Sud Provence avec Marseille Provence Capitale Européenne du Sport. La fondation avait choisi un autre lieu sportif des plus prestigieux de Marseille, près des planches à voiles de la base nautique du Roucas. « Chercher un emploi c’est souvent du sport », compare Rémy Bracq, vice-président de FACE Sud Provence et Directeur du secteur Aix-Marseille de Manpower. « Il faut être endurant, compétiteur parce que quand on se présente sur l’offre on est nombreux », complète Malika Idri « L’idée est de transmettre des valeurs liées au sport dans la recherche d’emploi ». En clair, FACE veut utiliser le sport pour permettre l’insertion professionnelle.

Pour compléter cette année, initiation au yoga, à la zumba et atelier de Diagnoform animés par des clubs sportifs étaient au programme en parallèle des job dating.

FACE Sud Provence

face-sud-provence-retour-a-emploi-contrat

La Fondation FACE nationale en chiffres

fondation-face-national-en-chiffres
Carte des implantations de FACE, en France et à l’international

implantation-fondation-face-france-international

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE