Estrosi démissionne de la région PACA et redevient Maire de Nice

Christian Estrosi (LR) vient de démissionner de son poste de Président de la Région PACA, pour redevenir Maire de Nice (06) et premier vice-président à la région. Il a réuni le 9 mai, ses élus régionaux pour nommer un successeur, qui n’est autre que son premier adjoint Renaud Muselier (LR), désigné candidat à l’unanimité. 

Il faudra maintenant attendre la prochaine assemblée plénière pour que l’ensemble des élus (opposition comprise) vote le choix du nouveau président de région. L’élu de droite a quant à lui été réélu ce matin Maire de Nice par le conseil municipal de la capitale de la Côte d’Azur. Il retourne ainsi à ses premiers amours.

Que dit la Loi sur la démission d’un président de région ?

Les réactions suite aux derniers événements

« Il appartiendra à la majorité régionale que je réunirai demain de me choisir un successeur qui devra poursuivre la mise en œuvre de notre projet. En 18 mois à la tête de notre région, nous avons considérablement modernisé notre territoire et surtout nous avons rétabli l’équité territoriale« , a expliqué Christian Estrosi hier soir à Nice.

L’actuel maire de Nice, Philippe Pradal aurait déposé sa démission en Préfecture hier soir. Christian Estrosi redeviendra Maire de Nice « Ma seule ambition, c’est de servir ma ville et ma Région, pas d’entrer au gouvernement ».

Chez les Républicains

Pour Jean-Claude Gaudin, la succession de Christian Estrosi doit passer par Renaud Muselier, qui a été son premier adjoint entre 1995 et 2008. Il explique dans La Provence « A partir du moment où il y aura vacance du pouvoir, le président délégué de la région Renaud Muselier est le plus qualifié pour lui succéder. Il a les qualités nécessaires pour le remplacer et il aura tout mon appui. »

Selon les propos de Martine Vassal, présidente du Département des Bouches du Rhône, Muselier est également le mieux placé pour reprendre le flambeau. « Je tiens à le remercier chaleureusement pour l’action déterminée et résolue menée depuis un an et demi au service des habitants de notre Région. Une nouvelle page va donc s’ouvrir pour cette collectivité essentielle dans notre organisation territoriale. Renaud Muselier est incontestablement le mieux placé pour poursuivre les chantiers engagés par Christian Estrosi et la majorité régionale. »

Au Parti Socialiste

Benoît Payan, Président des socialistes marseillais s’est exprimé en faveur d’une nouvelle élection dans un communiqué : « C’est avec stupéfaction que je viens d’apprendre la démission de Christian Estrosi de la Région Paca. Au-delà de l’image catastrophique donnée par cette désertion, il est désormais indispensable de convoquer de nouvelles élections régionales. Celui qui ne jurait que par l’intérêt régional, et promettait pendant mois et semaines qu’il se consacrerait pleinement à la Région Paca et à ses habitants vient aujourd’hui de trahir la parole donnée. Dans une élection où les forces de progrès se sont sacrifiés pour sauvegarder la démocratie, Monsieur Estrosi ne fait que peu de cas des électeurs qui ont voté pour lui. En désertant le mandat pour lequel il s’est engagé, Monsieur Estrosi donne une piètre image de la politique. Déjà lors de son élection à la tête de la Région, il rompait son engagement de non-cumul en devenant un super premier Adjoint de la Ville de Nice, aux délégations aussi nombreuses que ridicules. Aujourd’hui, il provoque à la Région Paca un fric-frac démocratique insupportable. Pour respecter les citoyens de la Région, et donner au nouvel exécutif une réelle légitimité démocratique, il est impératif d’organiser dans les plus brefs délais de nouvelles élections régionales ».

Chez Europe Ecologie Les Verts

Commentaires Facebook

1 commentaire

  1. Décidément, personne ne comprendra la stratégie politique de Mr Estrosi.
    Peut-être ne la comprend-t-il pas lui même ?
    Manifestement sur la droite ligne du mouvement En Marche, la devise de Mr Hollande:
    LE FLOU

LAISSER UNE RÉPONSE