Exposition – Des collégiens marseillais présentent leur ville idéale

Des collégiens marseillais présentent leur ville idéale

Le Centre de conservation et des ressources (CCR) du MuCEM a mis à disposition de jeunes élèves ses collections et sa salle d’exposition afin qu’ils mettent en lumière leur vision de la ville idéale. Une exposition intrigante et harmonieuse, à découvrir jusqu’au 9 juin 2017.

revons-ville-expo-mucem-college

Une initiative gagnant-gagnant inédite pour le MuCEM. « Ce n’est pas la première fois qu’un commissaire extérieur part de nos collections et nos objets pour créer une exposition, mais c’est la première fois qu’on travaille avec 18 personnes, toutes âgées d’une quinzaine d’années », note Nelly Odin, chargée du public scolaire au MuCEM.

Reportage photo de l’inauguration de l’exposition

© Lucas Latil

Le thème, né de leurs échanges et réflexions, a été rapidement choisi : présenter une ville rêvée, cité d’un idéal utopique. Aidés dans leur démarche par leurs professeurs et des professionnels du MuCEM, ces 18 élèves d’une classe de 3e du collège Versailles à la Belle de Mai (établissement en REP, réseau d’éducation prioritaire), ont chacun choisi (seuls ou par petits groupes) une paire d’objets à mettre en perspective l’un avec l’autre. Des thématiques communes se sont alors imposées d’elles-mêmes : le voyage, le respect de l’environnement, le poids des apparences, le vivre ensemble, etc…

Lutter contre les stéréotypes

Parfois drôles, souvent pertinentes, ces associations d’objets ambitionnent de réinventer la ville de demain, plus ouverte, plus égalitaire, plus tolérante. En filigrane se dégage une certaine volonté de sortir des clichés et des jugements à l’emporte pièce sur les quartiers. Sarra, l’une des élèves, a choisi de présenter deux tableaux représentants des façades d’immeubles. Miroirs l’un de l’autre, le premier révèle un quartier riche qui semble fade et triste, tandis que le second dévoile un quartier populaire, coloré et vivant. « Je voulais montrer que les apparences sont trompeuses, que l’on pouvait être très heureux en vivant dans un quartier défavorisé ».

Il se dégage de l’ensemble une réelle cohérence, une harmonie. Ce n’était pourtant pas forcément gagné d’avance. « Quand on leur a proposé ce projet, il y a tout de suite eu un grand enthousiasme de leur part puis, tout aussi rapidement, une immense angoisse. Ils ne pensaient pas forcément en être capables », explique leur professeur de français, Mathieu Chaumulon.

collegien-versaille-expo-revons-ville
La joie des 18 collégiens et de leur professeur © LL

Après plus de six mois de travail, le résultat est enfin là. Et ils n’étaient pas peu fiers ces commissaires en herbe, au moment d’expliquer leur démarche et leurs choix avec, dans la voix, une pointe de fierté toute légitime. Bravo à eux.


Informations pratiques

Exposition « Rêvons la ville »

Du 6 avril au 9 juin 2017
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h
Dans le cadre de la Nuit des musées, le samedi 20 mai 2017, ouverture exceptionnelle de 18h à 21h en présence des élèves

Entrée libre

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE