ÉcoJardin – Des ateliers pour sensibiliser les écoliers marseillais à l’écologie

ÉcoJardin – Des ateliers pour sensibiliser les écoliers marseillais à l’écologie

Avec le dispositif ÉcoJardin, la Ville de Marseille souhaite sensibiliser les enfants aux pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement. Au travers d’ateliers pédagogiques, ils découvrent la nature de différents parcs de la ville dans le but de créer, dans leur propre école, leur jardin écologique.

Monique Cordier, adjointe au maire déléguée aux Espaces naturels, aux parcs et jardins ainsi qu’au Développement durable et au Plan climat, s’est rendu jeudi 30 mars au Jardin de l’Oasis (15e). Ce jour-là, une classe de CE2 de l’école Peyssonnel (3e) y était pour découvrir le parc, sa végétation et les spécificités d’un espace vert labellisé « EcoJardin ».

atelier-ecojardin-monique-cordier
Monique Cordier entourée des jardiniers du parc de l’Oasis et d’une classe de CE2 de l’école Peyssonnel (3e) © AP

Qu’est-ce qu’un ÉcoJardin ?

Lancé en 2012, le label ÉcoJardin  n’est pas spécifique à Marseille puisqu’il est national. Soutenu par le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, il vise notamment à encourager l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement et à sensibiliser les usagers aux pratiques du développement durable.

Un parc ou un jardin peut obtenir le label pour une durée de trois ans renouvelables après un audit réalisé par un organisme indépendant. Son obtention nécessite un retour aux valeurs fondamentales du jardinage et de l’horticulture et porte sur plus de 100 critères répartis selon huit domaines. Six parcs de Marseille sont déjà labellisés « ÉcoJardin » : le parc central de Bonneveine (8e), la Colline Saint-Joseph (9e), Saint-Cyr (10e), la Buzine (11e), la Moline (12e) et l’Oasis. D’autres, comme le parc Athéna (13e), sont en voie de labellisation.

monique-cordier-ecojardin

Des ateliers pour les écoliers marseillais

Dans le cadre du label ÉcoJardin, la Ville de Marseille est tenue d’organiser des actions de sensibilisation dans les parcs concernés. Des actions qui entrent dans la politique en matière d’éducation à l’environnement que la municipalité met en place depuis 35 ans au travers de différentes activités.

Ainsi, cinq écoles élémentaires et une école maternelle sont investies dans le projet ÉcoJardin, soit au total 10 classes pour environ 270 « apprentis jardiniers ». Le but est que chacune de ces classes aille dans au moins un des parcs labellisés et dans une des trois fermes pédagogiques de la ville. Au programme de ces journées : des ateliers et animations de découverte de la faune et de la flore. Au bout de six séances, les enfants créent leur propre ÉcoJardin dans leur école.

En plus de l’éducation à l’environnement, ces animations en plein air sont l’occasion pour les enfants de prendre un grand bol d’air frais. Pour l’un des instituteurs, ces sorties permettent d’ailleurs aux élèves de sortir des quartiers bétonnés où ils vivent pour découvrir une nature qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de côtoyer.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE