Quelles sont les priorités du Département des Bouches du Rhône en 2017 ?

Le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône s’est réuni vendredi 31 mars pour voter les 51 rapports du budget primitif de l’année 2017, avec trois axes d’actions principaux : la solidarité, l’attractivité du territoire en misant notamment sur le développement économique et l’éducation avec la jeunesse. 

Ce fut une longue séance publique au Conseil Départemental (CD13), avec 51 rapports approuvés et une majorité de budgets en hausse comparé à l’année 2016. Dans un contexte « d’élection prochaine d’un nouveau président et par conséquent, de la mise en place d’une nouvelle politique », débute Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, « on espère tous que le vainqueur des élections présidentielles prendra en compte les territoires et que l’on n’arrêtera d’assister à la saignée imposée aux collectivités locales ».

Parmi les moments forts de la séance, il y a eu le lancement du Conseil Départemental des jeunes de Provence (CDJ). Un Conseil constitué de 58 candidats qui ont la particularité de tous être des collégiens du département. De la 6e à la 3e, ils sont élus pour 2 ans. Objectif : penser le monde de demain.

Lire l’article

Quels budgets pour quelles actions ?

LA SOLIDARITE 

L’Emploi : le versement du RSA comme priorité

Le plus gros poste de dépenses en termes de solidarité en 2017 est l’insertion sociale et professionnelle. Les élus ont voté un budget de 533 millions d’euros.

Avant 2015, les Bouches-du-Rhône affichaient 74 000 allocataires du RSA à son compteur. Au 31 décembre 2016, on en recensait 69 593. « Nous sommes passés sous la barre des 70 000 allocataires du RSA, il faut continuer pour cela à favoriser le retour à l’emploi de ces bénéficiaires et des personnes les plus éloignées de l’emploi ». Pour cela, le mot d’ordre est : agir collectivement. Les élus réaffirment vouloir agir aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin. Renouvellement du forum de l’emploi, qui se tiendra le 28 avril prochain et qui avait accueilli plus de 6000 visiteurs en 2016, création de l’accélérateur de l’emploi en Provence dans le but de rapprocher l’offre et la demande et enfin, lancement des « Matinales de l’emploi » ou autrement dit, une réunion de travail organisée tous les deux mois sur un bassin d’emploi regroupant entreprises, acteurs économiques et acteurs de l’emploi.

Favoriser l’autonomie des seniors dans le département

284 millions d’euros approuvés pour mener une politique d’aide aux seniors. D’une part, ce budget servira à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées avec une allocation personnalisée à l’autonomie, à hauteur de 162 millions d’euros. D’autre part, plus de 108 millions d’euros seront consacrés aux structures d’hébergement. Des activités dans les quartiers seront lancées dans le but de rompre l’isolement des personnes du « bel âge » comme les appellent les élus départementaux.

L’ATTRACTIVITE DU TERRITOIRE

Aider l’agriculture de proximité

10,3 millions d’euros seront consacrés à la politique du département pour l’agriculture. Quatre axes sont prioritaires : la création, la modernisation et le développement des exploitations / la valorisation des filières / la préservation de l’espace et des ressources naturelles / la protection des agriculteurs et des exploitations.

Le Département a également décidé de se joindre à la plateforme internet de mise en relation agrilocal.fr, lancée en 2012 par le président PS du Conseil Départemental de la Drôme et qui regroupe déjà plus d’une vingtaine de départements, mais aussi des régions, comme la région PACA qui a franchi le cap sous la présidence socialiste de Michel Vauzelle, début 2015. Cette plateforme a pour objectif de mettre en relation les producteurs locaux avec les grandes collectivités, notamment pour approvisionner au mieux la restauration scolaire, les hôpitaux, etc.

Développement économique : emploi et tourisme

Le CD13 souhaite faire évoluer les partenariats avec l’ensemble des acteurs du développement économique. Dans le département, 15 000 emplois ne sont pas pourvus malgré 12% de chômage. Un travail de terrain et de proximité sera mené par les agents publics et les élus, afin de comprendre les freins à l’emploi dans chaque secteur avec les acteurs et partenaires concernés.

Quant au tourisme, le CD13 a rappelé quelques chiffres : les Bouches-du-Rhône sont sur la 3e marche du podium de la fréquentation en Région PACA. Un touriste sur dix vit dans le département et les chiffres du tourisme restent réguliers tout au long de l’année, avec un « pic » pendant la saison estivale, de quoi évoquer « un tourisme des quatre saisons », dans notre département.

Ainsi, un budget de 11 millions d’euros a été voté pour l’emploi et le tourisme.

Les routes

L’entretien, l’aménagement, la modernisation et la sécurisation des routes départementales s’élèvent à 90,6 millions d’euros, dont 13  millions pour la Rocade L2 à Marseille.

Education

143,3 millions d’euros votés pour les collèges et les aides à l’éducation. Tous les collèges du département, soit 190 établissements, feront peau neuve. Le Département assurera la construction, l’extension, la maintenance, l’équipement et le fonctionnement des collèges à l’exception des dépenses pédagogiques. Une dotation consacrée au programme « collège 100% numérique » est prévue à hauteur de 23,2 millions d’euros.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE