L’OM bientôt chez Puma ? Le club marseillais va quitter Adidas

C’est une petite révolution dans le monde du ballon rond et pour les supporters marseillais. L’Olympique de Marseille vient de mettre un terme à sa collaboration avec Adidas. Le début d’une ouverture pour l’autre mastodonte de l’équipement sportif Nike ? Le club serait en discussion avec plusieurs grandes marques.

Présent depuis 1974 à Marseille, excepté une parenthèse entre 1994 et 1996, l’équipementier allemand Adidas cédera sa place en 2018. Le contrat signé en 2010 pour huit ans, moyennant près de 10 M€ annuels sans compter les primes de résultats, ne sera pas prolongé. Il s’agissait du plus gros deal enregistré pour un club français derrière le PSG qui reçoit 25 M€ annuels de Nike.

L’OM et Adidas, une histoire qui dure

En 1993, Robert Louis-Dreyfus, futur patron de l’OM, rachète l’équipementier allemand Adidas via un montage financier du Crédit lyonnais (ce montage a donné lieu à un très long feuilleton judiciaire connu sous le nom Affaire Tapie-Crédit lyonnais). Le secteur est alors dominé par Nike et Reebok. Il en fait l’un des leaders de l’équipement sportif mondial en quelques années avec des partenariats avec des sportifs de renom comme Platini, Zidane ou Beckham.

Un tournant pour l’OM

Comme l’explique le journal l’Equipe, «La marque a pris acte du fait qu’elle ne pourrait se mettre d’accord avec la nouvelle direction, malgré des propositions dynamiques et ambitieuses », écrit Adidas dans un communiqué. Les presque quarante-cinq ans de contrat n’ont pas pesé assez lourd face aux objectifs du nouveau propriétaire du club Franck McCourt, soucieux d’augmenter les recettes de l’OM.

Toujours selon l’Equipe, « La direction marseillaise discute avec plusieurs marques dont Under Armour, New Balance et Puma qui semble avoir une longueur d’avance. Marseille fait partie des plus gros vendeurs de maillots dans l’Hexagone, avec 325 000 tuniques écoulées chaque année, selon une étude de l’agence PR Marketing sur la période 2011-2016, derrière le PSG (526 000) et devant Lyon (177 000) habillé aussi par Adidas. »

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE