Hommage – Le parvis du Vélodrome prend enfin le nom du fondateur de l’OM !

Le parvis situé le long du boulevard Michelet, à l’entrée de l’Orange Vélodrome, se nomme désormais « Parvis René-Dufaure de Montmirail » en l’honneur du fondateur du club de football de l’Olympique de Marseille.

Il est mort il y a maintenant 100 ans, et pourtant son aura continue toujours de planer au dessus des supporters marseillais. Ce lundi 20 février, le maire (LR) de Marseille Jean-Claude Gaudin a inauguré un parvis en l’honneur de René Dufaure de Montmirail devant le stade Orange Vélodrome du côté de la tribune Jean Bouin.

Le nouveau président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, n’a pas manqué pas de saluer « les supporters de l’olympique de Marseille, et notamment le commando ultra » qui sont à l’origine de cette démarche. Il rend également hommage au personnage de René Dufaure de Montmirail car selon lui  « c’est un entrepreneur, c’est quelqu’un qui à 18 ans a décidé de s’engager pour le sport et pour les valeurs du sport ».

parvis-velodrome-dufaure-montmirail
Banderolle de remerciement installée sur le parvis par les supporters de l’OM © LP

René Dufaure de Montmirail, un sportif et entrepreneur d’un autre siècle

Né en 1876, ce fils de militaire qui a grandi en Algérie découvre Marseille en y étudiant le commerce. C’est à 21 ans qu’en grand amateur de sports il décide de créer un football club de Marseille qui comprenait une équipe de rugby. Et c’est deux ans plus tard qu’il fonde l’OM, dont il sera le président de 1900 à 1902.

René Dufaure de Montmirail fut très ancré dans le paysage sportif régional en étant membre, entre autres, de la Fédération des cyclistes de Marseille, de la Société Nautique ou encore du Football Club Aixois. Il est mort il y a 100 ans, en 1917, à l’âge de 41 ans.

Jean-Claude Gaudin s’amuse à narrer l’anecdote de la devise « Droit au But », qui « était la devise personnelle de Marguerite Dubois, sa future femme et qui avait, paraît-il, un beau caractère fonceur ». Toujours selon le maire de Marseille, « depuis ce moment là, cette devise a inspiré le club tout au long de son histoire devenant indissociable du goût de l’offensive et du panache qui caractérise son style de jeu tant apprécié des supporters ».

L’inauguration de ce parvis est donc aujourd’hui comme un « merci » de la part de tous les supporters de l’OM à son créateur, qui devait à son époque être bien loin de s’imaginer de l’impact qu’aurait son projet dans notre société.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE