Découvrez les Grottes Loubière, plus important site préhistorique de Marseille

Découvrez les Grottes Loubière, plus important site préhistorique de Marseille

Situées dans les collines du village de Chateau Gombert, les Grottes Loubière sont un site archéologique dont l’histoire n’a rien à envier aux autres cavités marseillaises. Au contraire même puisque sa découverte a révélé des trésors historiques et l’a transformé en haut lieu touristique, jusqu’à sa fermeture il y a presque 30 ans.

Découvrez les autres grottes de Marseille

C’est en 1829 que les Grottes Loubière sont découvertes par un certain J. Simonet, décrit comme un « explorateur de fortune ». Toutefois, il faudra attendre 1886 pour qu’ait lieu la première expédition officielle à l’intérieur de la cavité. Et encore 1893 pour la première communication de ce qui y a été découvert : des couteaux, des racloirs, des grattoirs, des poinçons en os, des éclats de silex et de nombreux tessons de poterie. En somme, des objets créés par des hommes.

Peu de temps après, en 1898, à la suite de l’assassinat d’une fillette qui attirait sur le site les curieux et dont l’assassin n’avouera le crime qu’en 1915, les Grottes Loubière sont fermées. C’est en 1930 que l’activité reprend, lorsqu’une société entame des travaux pour rentabiliser la cavité et en faire un site touristique.

plan-archive-grotte-loubiere-nord
Plan des Grottes Loubière dressé en 1899 (cliquez pour agrandir) © www.gombertois.fr

La plus importante station préhistorique de Marseille

Si les travaux se révélèrent bénéfiques pour les touristes, ce ne fut pas le cas pour les recherches. Car le site méritait des fouilles et des études scientifiques plus approfondies qui furent compromises par ces travaux. Toutefois, dans les déblais jetés dehors, quelques vestiges historiques ont pu être sauvés par un certain Degerrin Ricard en 1931. Parmi les objets, une hachette triangulaire, des éclats de silex, des tessons, des céramiques de l’âge de bronze et de fer et de la poterie romaine.

photo-archive-grotte-quartier-nord
Intérieur de la grotte © www.gombertois.fr

Grâce à ces découvertes, un archéologue du nom de Daumas s’est alors déplacé jusqu’aux Grottes Loubière la même année pour effectuer des fouilles dans les déblais. Des ustensiles ménagers, des bols, des assiettes, des vases ont ainsi pu être reconstitués. Ils sont aujourd’hui exposés au Muséum d’Histoire Naturelle de Marseille. À la suite de ces études sur le site marseillais, Daumas a d’ailleurs déclaré que la Baume Loubière, le site qui englobe la grotte, est la plus importante station préhistorique de Marseille et de ses environs et qu’elle a servi de refuge à une population du Néolithique.

En 1936, il a même été découvert, à l’intérieur des Grottes Loubière, un squelette préhistorique « Homo-sapiens » primitif par un membre de la Société de Géographie et de Spéléologie !

visite-grotte-loubiere-circuit-amenage
L’intérieur des Grottes Loubière, aménagé après travaux © www.gombertois.fr
interieur-grotte-loubiere-apres-travaux
© www.gombertois.fr

Les activités touristiques et artistiques s’emparent de la grotte

visite-grotte-loubiere-chateau-gombertÀ la suite des travaux effectués dans les Grottes Loubière, leur visite est rendue possible aux touristes. Ils y découvrent stalagmites et stalactites et des roches qui ont des formes si particulières qu’on leur en donne le nom : le jambon, les grands orgues, les éléphants… Des tracts et affichent incitent d’ailleurs les touristes à venir jusqu’à Château-Gombert pour visiter le site.

Des animations étaient même organisées à l’intérieur de la grotte. Pour preuve le témoignage du fils d’un des guides des Grottes Loubière qui a confié : « J’ai même assisté un soir d’été, dans ces grottes, dans les années 70 à un Ballet représenté par, je crois par l’Opéra de Marseille ».

Le site a aussi inspiré des œuvres littéraires comme le roman « Fontaine obscure » de Raymond Jean en 1976, et même plus récemment le roman « L’affaire de la Soubeyranne » de Jean Contrucci publié en 2015.

Après avoir servi de boîte de nuit sur les dernières années de son activité, les Grottes Loubière sont finalement fermées en 1989 par la Ville de Marseille. Il est toutefois possible de s’y rendre afin de découvrir le site de l’extérieur et de profiter d’une petite balade très agréable dans les collines du Nord de la ville.


ADRESSE

Chemin des Grottes Loubière, 13013 Marseille

COMMENT SE RENDRE AUX GROTTES LOUBIÈRE

En bus

  • Arrêt Grottes Loubière (ligne 5) puis marcher un peu plus de 2 kilomètres

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE